Ma Nkobo Ewondo

Bienvenue sur mon blog

11 octobre, 2011

Conseils et Gestes simples à réaliser après le rapport sexuel

Classé dans : Non classé — ewondo @ 21:39

Après avoir fait l’amour, on peut avoir envie de s’endormir tranquillement. Pourtant, il est bon, avant de se laisser aller au sommeil, de prendre quelques petites précautions qui contribueront au bien-être des deux amants et permettront d’éviter mycoses récidivantes et infections urinaires à répétition.

Toilette féminine contre les infections urinaires


Pour la femme, après l’amour, il faut absolument aller uriner. En effet, le rapport sexuel entraîne toujours une petite remontée de microbes dans l’urètre. Une fois présents, ces microbes ont tendance à remonter jusque dans la vessie, pouvant entraîner des infections urinaires récidivantes. Uriner provoque un effet de nettoyage, refoulant les microbes à l’extérieur. On l’appelle parfois l’effet « chasse d’eau » ! Ce geste anodin est donc extrêmement important. Certaines femmes n’ont absolument jamais d’infections urinaires. Ce sont généralement celles qui, après l’amour, affirment « j’ai une terrible envie d’uriner ». La nature est bien faite, car c’est ce que ressentent de nombreuses femmes. Cette envie les pousse à faire un geste très bénéfique. Celles qui ne ressentent pas ce besoin d’uriner sont candidates à des mycoses à répétition.

Toilette masculine contre les mycoses


Pour l’homme, pratiquer une toilette à l’eau, et cela au niveau du gland et du prépuce, est très important. Ce geste permet d’éviter la transmission répétée de candida d’un partenaire à l’autre. En effet, les candidoses sont très présentes naturellement en petite quantité dans le vagin. La flore, à cet endroit, l’empêche de se développer et d’entraîner des mycoses. Après le coït, ces candida sont présents sur le pénis, qui lui ne possède pas de flore identique à celle du vagin. Il ne peut donc pas se défendre ni empêcher le développement de ces germes. Sans toilette, les candida vont donc se multiplier bien au chaud dans l’espace entre le gland et le prépuce. Lors du rapport sexuel suivant, le sexe masculin va « inoculer » au vagin une quantité importante de candida, ce qui risque d’entraîner une mycose féminine.

Ces consignes doivent être transmises aux adolescents et jeunes


Notons encore une chose : ces petits gestes extrêmement simples sont méconnus, parce qu’ils ne font pas partie de l’éducation de base : nos parents ne nous les ont jamais expliqués ! C’est pourquoi, si vous avez des enfants adolescents, pensez à faire mieux pour eux. Glissez-leur un petit mot là-dessus un jour où le contexte s’y prête et vous leur rendrez peut-être un énorme service dans leur future vie amoureuse. En effet, les gynécologues suivent de nombreuses femmes souffrant de manière chronique de mycoses ou d’infections urinaires récidivantes et il aurait parfois suffi d’un peu d’information pour leur éviter ce calvaire !

Présidentielles en Côte d’Ivoire

Classé dans : Non classé — ewondo @ 21:33

Quelle drôle de situation que ce qui se passe encore pour une fois en Afrique Noire, spécifiquement en Afrique de l’Ouest. Pourquoi faut-il qu’il y ait tant d’agitation actuellement ? Il s’agit des présidentielles de la Côte d’Ivoire. Elles auraient du avoir lieu, il y a dix ans. Sauf qu’il y a eu entre temps des guerres nocives tribales, ou du moins entre clans politiques. Peut-on penser que la situation s’est calmée, il est difficile de savoir si c’est le cas, par contre ce qui est sûr, c’est que le président en place GBAGBO a décidé d’asseoir sa légitimité par des élections. Il ne s’en va pas. Il sait qu’il sera réélu, les deux adversaires en face, ne sont pas négligeables, néanmoins ils sont essoufflés et leur aura auprès du public s’est estompée. 

Le président ivoirien Laurent Gbagbo arrive en tête du premier tour de cette présidentielle avec près de 37 ou 38 % des voix, les suivants en seconde et troisième place sont Alassane Ouattara, ancien premier ministre et Henri Konan Bédié, ancien président de la République ivoirienne. Les résultats définitifs devraient être communiqués d’ici mercredi prochain 10 novembre 2010. 

Le second tour qui s’est dessiné lors de ce dépouillage de bulletins va se jouer entre le chef de l’Etat sortant et l’ex-Premier ministre. La colère est dans le camp de l’ancien président Henri Konan Bédié. Ce qui pourrait être triste, c’est que le camp des déçus s’énerve et agisse violemment à l’encontre des partisans de l’autorité en place. Pour le moment, nous n’avons pas d’exactions commises et c’est de bonne augure. Il est souhaitable que cela dure. Les résultats communiqués pour le moment sont contestés par tous les partis d’opposition qui exigent depuis ce week end, un recomptage des voix. Qu’espèrent-ils gagner en passant par ce procédé ? Nul ne le sait, à part générer le doute et éventuellement entraîner les personnes suspicieuses à agir de façon inconsidérée. 

L’ex-Premier ministre ivoirien Alassane Ouattara, second candidat promu pour le  second tour de la présidentielle, a quitté le pays afin de se rendre au Sénégal. Est-ce une bonne solution de se prêter au jeu de manipulation de la part d’un pays étranger ? Est-ce un bon choix tactique ? Alassane Ouattara, en se conduisant ainsi, comme un futur président à la solde de l’étranger, ne grille t’il pas ses chances d’être élu. En se rendant à Dakar, il a été perçu comme un pantin. Vu la physionomie des choses et le contexte en cours, il est difficile de croire que cet homme a encore une petite chance d’être élu lors de ces élections présidentielles-ci. Le président Laurent Gbagbo devrait garder sa place au second tour et entamer un autre mandat présidentielle. Henri Konan Bédié qui a repris le flambeau de la nationalité ivoirienne dès le début, doit se garder de cette technique de propagande qui ne peut que générer des haines entre citoyens du même pays. Tout le monde sait que en exacerbant les opinions, cela va également le desservir. Il va dresser les citoyens entre eux, et il peut vite contribuer à un autre conflit du genre hutus et tutsis. Ce qui serait bien triste.

Naturellement il ne faut pas être surpris de la suspicion existante quant au sujet du dépouillage. Vu que certains pays occidentaux ne s’en privent, l’élection de Bush face à Al Gore restera dans les mémoires, lorsque son frère Jeb Bush a trafiqué les résultats pour faire gagner ce dernier. Le doute émis par l’opposition au complet est justifié, mais faut-il croire que suite à la communication des résultats, il y aura un nouveau décompte. Non, ce qui présage néanmoins de sérieuses questions lors du second tour. Le dépôt de réclamations auprès de la Commission électorale indépendante (CEI) par les opposants y compris l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) d’Albert Mabri Toikeusse restera lettre morte. Il est vrai que Le Conseil de sécurité des Nations Unies, comme de nombreux observateurs internationaux, ont noté des « irrégularités mineures » dans cette présidentielle historique, jugeant qu’elles n’avaient pas entaché sérieusement le vote. Que met-on derrière le terme « Irrégularités Mineures ». L’objet positif à retenir concerne la mise en place de ces élections présidentielles qui clôturent ces dix ans de crise, et espérons le fin de la partition du pays.

Mina yege Anlan Ewondo – Kalara Osu – Metari

Classé dans : Non classé — ewondo @ 21:08

Metari : Kalara Osu Mfufub Yohanes

Le commencement : Chapitre premier de Saint Jean

 

Mayege Anlan Ewondo – J’apprends la langue Ewondo

 

Kalara Osu – Le premier livre (le premier chapitre)

 

Metari – le commencement (le début)

 

Nlo – la tête

 Nlo 1 : Ebugu ya anga noan (non) Nyol Mod Esia Ban Moan Banyin Fufulu

E : (se prononce HE)c’était

Angabe :

E dzam angabe a metari, 

Ce qui était depuis le commencement,

 

 E dzam binga wog aï melö,

ce que nous avons entendu,

 

E dzam binga yen aï mis maan,

 ce que nous avons contemplé de nos yeux,

 E dzam binga fombo,  e dzam binga namba aï mo maam atiigan aï Ebugu enyin.

 Ce que nous avons vu et que nos mains ont touché,c’est le Verbe, la Parole de la vie.

 

Enyin  :   La Vie

 

Engakwi  :  est sorti (s’est manifesté)

 

Amu enyin engakwi a ngen ; Oui, la vie s’est manifestée

 

ndo binga yen dzô aï mïs :  nous l’avons contemplée (donc Nousl’avons vu avec nos yeux)

 

Amu enyin engakwi a ngen, ndo binga yen dzô aï mïs, ndo biaboolo dô, binga kad a fe mina foe ya Enyin kom y’engabe ebebege mfa y’abe Esïa,

 

Oui, la vie s’est manifestée,nous l’avons contemplée,et nous portons témoignage :nous vous annonçonscette vie éternelle qui était auprès du Père et qui s’est manifestée à nous.

27 août, 2011

Le président Sarkozy et ses potes de l’Otan préservent la suprématie occidentale en Afrique

Il faut reconnaître que Kadhafi a dû bien embêter la France avec son envie de faire disparaître le franc CFA et toutes les réalisations qu’il a concrétisé. Les amis de Sarkozy ont très mal digéré les pertes correspondantes à la création d’un pôle de communication africain. En ajoutant le pétrole, le gaz et les autres richesses du pays, tout était réuni pour que le Président français actuel (2011) raconte n’importe quoi pour aller générer et entraîner la chute de son « ami » de 2007 et 2009. Il n’y a aucun courage dans le comportement du dirigeant français, il n’a vu à défendre que les intérêts financiers de ses amis français qui dirigent les grandes entreprises françaises.

Le Président Sarkozy a réussi son coup contre Kadhafi Mouammar. Il voulait maintenir la suprématie des européens en Afrique. Le seul individu qui était son obstacle, fusse un dictateur vient de partir. Au passage, le Président américain Obama a détourné 32 milliards de dollars appartenant aux libyens. Comment cet argent va t’il être géré ou détourné par « les pantins » du CNT qui vont brader le pays aux grandes sociétés occidentales (TOTAL, EXXON, BP, etc). 

La Libye sera dans quelques années une Somalie II, car le seul individu qui avait pu mettre sous sa coupe les multiples tribus de ce grand pays était Kadhafi Mouammar. 

Ne parler pas de « COURAGE » de Sarkozy, s’il en avait, il l’aurait montré il ya plusieurs années. La seule personne de son entourage qui avait du COURAGE était Madame RAMA YADE. Elle a osé défier le Président Français et elle s’est fait incendier par certaines folles du gouvernement à l’époque. Il est étonnant de penser au mot « Courage » à chaque fois par certaines personnes. Savent-ils ce qu’est ce mot? La secrétaire d’Etat a toujours contester les propos tenus par le chef de l’Etat, elle a débuté lors de son discours de Dakar, en 2007. Valérie Pécresse et Nadine Morano parlent de courage, mais qu’ont-elle montré jusqu’alors? 

La coalition du Président Sarkozy vient de réussir son coup, mais que va t’il se passer désormais? Pourquoi cet acharnement a t’il été exercé contre le Président libyen. 

 

Les raisons pour lesquelles la France et une certaine Europe de lOuest se sont acharnées sur la Lybie de Kadhafi Mouammar sont 

Premièrement : Le lancement dun satellite africain de télécommunications. Cest le président ou lex-président lybien Kadhafi Mouammar qui offre le premier satellite du continent africain opérant la première révolution des temps modernes. Ce satellite appelé RASCOM assure la couverture universelle du continent { le projet Rascom porte sur lOrganisation régionale africaine de communication par satellite, cofinancé par le fonds Libya Africa Investment Portfolio (63%), 45 opérateurs de téléphonie africains (25%) et le constructeur spatial européen Thales Alenia Space (12%)} pour la téléphonie, la télévision, la radio diffusion et de multiples autres applications telle que la télémédecine, lenseignement à distance. Pour la première fois une connexion à bas coût devient disponible sur tout le continent jusque dans les zones rurales grâce au système par pont radio WMAX. 

  

Cette histoire démarre en 1992 lorsque 45 pays africains créent la société RASCOM pour disposer dun satellite africain et faire chuter les coûts de communication sur le continent. Téléphoner de lAfrique vers lAfrique ou ailleurs était le plus cher au monde, car il y avait un impôt de 500 millions de dollars par an que lEurope encaissait par an sur les conversations téléphoniques et ce même à lintérieur du même pays africain pour le transit des voix sur les satellites européens comme INTELSAT. Un satellite africain coûtait juste 400 millions de dollars payables une seule fois et ne plus avoir à payer la location dun satellite qui se monte à 500 millions de dollars par an. Quel banquier ne financerait pas un tel projet ? Mais l’équation la plus difficile à résoudre était : comment lesclave peut-il saffranchir de lexploitation servile de son maître en sollicitant laide de ce dernier pour y parvenir, ainsi la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, les Etats Unis, lUnion Européenne ont fait miroiter inutilement ces pays africains pendant quatorze ans. Cest alors quen 2006 que Kadhafi Mouammar met fin à ce supplice de mendicité aux prétendus bienfaiteurs occidentaux pratiquant des prêts à taux usuraire. Il met alors 300 millions de dollars sur la table, la Banque africaine de développement met 50 millions de dollars, la Banque Ouest africaine de développement met 27 millions de dollars et cest ainsi que lAfrique se dote de son premier satellite le 26 décembre 2007. Dans la foulée, la Chine et la Russie sy sont mises en fournissant leurs technologies aux pays africains, leur permettant ainsi de lancer dautres satellites de communications. Les pays africains Algérie,  Nigéria, Angola et Afrique du Sud se sont dotés de leurs propres satellites de communications. Un deuxième satellite africain est lancée en juillet  2010 comme le premier. En 2020, le tout premier satellite technologique 100% africain et construit en Algérie, devrait être lancé. Or vu ce qui vient de se passer avec la destruction par la France, lOtan des sites de communication libyens, il est temps de se demander ce qui va se passer. 

  

Les « révolutionnaires » manipulés par lOccident ne vont-ils pas apporter leur servilité aux pays occidentaux qui les ont aidé à avancer dans leur chasse au renversement de Kadhafi Mouammar. Cest bien triste pour lAfrique en général. Le président Sarkozy nest pas un bienfaiteur de lAfrique, encore moins le britannique , ni même laméricain Obama. 

  

Le satellite de 2020 qui sera fabriqué en Afrique, est censé concurrencer les meilleurs satellites occidentaux, mais à un coût dix fois inférieur à ceux des satellites occidentaux, cest un vrai défi.  Voilà comment un geste simple et symbolique de 300 millions de dollars peut changer la vie et limage de tout un continent qui a toujours souffert. La Libye de Kadhafi Mouammar a fait perdre à lOccident une grosse fortune, pas seulement les 500 millions de dollars par an correspondant à la location du satellite, mais des milliards de dollars de dette, ainsi que les intérêts qui pouvaient être générés. Ceci peut expliquer la haine des dirigeants occidentaux qui masquent leur renversement de Kadhafi Mouammar sous le faux prétexte de protéger la population libyenne. Il sagit en fait de renverser le seul homme qui était un obstacle à leur ambitions et à celles de leurs copains. Voir le cas de Dick Cheney en IRAK pour le pétrole. Comment vont se partager les ressources de la Libye ? Les amis Sarkozy de TOTAL, BOUYGUES, et jen passe ont des marchés qui leur tendent les bras. Cest écoeurant et malhonnête pour les pauvres libyens qui nont rien vu venir. Ils voulaient sortir du joug de leur dictateur et ils vont tomber de nouveau dans lesclavage et lexploitation de lOccident. 

  

Kadhafi Mouammar devait tomber car il était nuisible pour les intérêts des occidentaux à qui il a fait perdre des sommes colossales qui auraient été générées par lasservissement de lAfrique. Ces processus se manifestent régulièrement lorsque les dirigeants occidentaux clament que les pays africains doivent de largent, or il sagit en général dapplications et de technologies qui ne valent rien et qui pourraient être obtenues et créées directement par les africains à un moindre coût. Il sagit dun système occulte mis en place par les dirigeants européens pour dépouiller lAfrique. 

  

Deuxièmement, Kadhafi Mouammar voulait mettre en place un fonds monétaire africain, ce qui aurait encore nui aux intérêts occidentaux et fait perdre beaucoup dargent à la France et à tous ses partenaires, y compris les USA. Le président américain a saisi (je dirais pour le moment détourner ) 32 milliards de dollars qui appartiennent à la Banque centrale libyenne et qui étaient prévus pour la contribution du pays à la finalisation du projet de mise en place dun fonds monétaire africain. Le président libyen était nuisible pour tous ses projets quil voulait accompagner en Afrique. La suppression du franc CFA faisait partie des projets de Kadhafi Mouammar qui aurait encouragé la création dune monnaie africaine. Tout le monde (du moins ceux qui veulent ouvrir leurs yeux) sait que la France (dont Paris) à la main mise sur certains pays africains grâce à cette monnaie depuis les indépendances, soit depuis un peu plus de cinquante ans. Doù la rage de Sarkozy à lendroit de Kadhafi Mouammar qui aurait fait perdre la stature de la France sur certains pays africains. 

  

Le mensonge de Sarkozy a été aussi gros que celui du pantin américain, Bush jr et Chenney ont raconté au sujet de l’Irak. Au vu de l’évolution des choses actuelles, il est à craindre que le prochain ennemi déclaré de la France et de ses copains occidentaux risque fort d’être lAlgérie qui est immensément riche. LAvenir nous le dira. En attendant, il faut voir comment ils vont essayer de gérer le problème syrien. 

 

2 juillet, 2011

Sarkozy et ses envies d’éradications de divers maux (de la société, etc) aboutissent à des échecs

Cet homme que les français ont élu en 2007 pour cinq ans comme Président de la République a promis beaucoup de choses aux citoyens. Il devait éradiquer la délinquance, le chômage et nous en passons. Faut-il se dire que les hommes et femmes électeurs sont tous des naifs et de doux rêveurs pour croire n’importe quel bonimenteur qui flatte les égos. Nous en sommes là aujourd’hui, dépités, déçus, dégoûtés. 

Dans toutes les sociétés traditionnelles, il y a des règles définies pour lesquelles, les individus doivent s’adapter. Nous vivons dans une société fondée sur la convention, nous ne pouvons pas nous tourner en arrière et regretter un temps qui n’a peut-être jamais existé. Et pourtant les maux de notre société ont toujours existé et existeront bien après nous. Ce qu’il importe, c’est d’élucider la relation étrange que l’homme noue avec la société. Pourquoi le Président Sarkozy nous a trompé ? Il a prétendu mettre fin aux agissements des voyous. Il a utilisé le terme « KAARCHER » à La Courneuve. C’est bien triste ce qui se produit, les voyous et autres chefs des marchés parallèles prospèrent au lieu d’avoir peur des forces de l’ordre. Les forces de police sont réduites dans les villes qui en ont le plus besoin. Les villes qui sont très riches, ont le plus de policiers qui sillonnent les rues. Pourquoi Sarkozy favorise ses copains riches ? La ville de Neuilly sur Seine a un nombre impressionnant de policiers, et s’il venait à certains de se rendre dans les banlieues nord (Sevran, Aulnay, Montfermeil, Stains, Bobigny, etc) et dans d’autres villes pauvres, ils constateraient que ces villes ont une carence phénoménale en force de l’ordre. Pourquoi cet homme qui est censé être le protecteur des citoyens agit que pour les riches ? 

Il fait supprimer les taxes professionnelles au détriment des classes moyennes qui vont payer des taxes plus lourdes pour combler le manque à gagner. La société qui nous a été proposée par ce Président, n’est pas du tout organisée collectivement comme il se doit. Par ses échecs, Sarkozy génère une agrégation d’individus juxtaposés qui se battent pour survivre. Les salaires des fonctionnaires sont gelés, les indemnités des hommes politiques (députés et sénateurs) ne sont pas affectées. Est-ce normal ? Il est difficile de croire que la société française actuelle proposée par ce dirigeant soit une construction humaine. Elle dénie beaucoup de valeurs. Les vœux de Sarkozy qui prétendait créer une société saine et « parfaite » se sont soldées par des échecs cuisants. La racaille fait la loi dans les quartiers. Ce n’est pas à Neuilly sur Seine que les habitants qui regagnent leur domicile en HLM se font contrôlés par des personnes qui estiment que ces derniers peuvent être des intrus. Comment se fait-il que Sarkozy fonctionne par « PANSEMENT ». Le maire d’une certaine ville de Seine-Saint Denis a sollicité l’aide de l’armée qui a été refusée par le gouvernement. Que veut-il le Président ? Il espère peut-être que les citoyens fassent leur propre justice et que le chaos s’installe. 

Il est clair que L’homme n’a pas inventé la société, comme Sarkozy n’est pas l’inventeur du chaos qui existe dans les banlieues pauvres. La société a toujours existé, avant chez les animaux, et dans la nature. Les sociétés ou communautés de banlieue qui auraient du être apaisées et calmées par Sarkozy, sont aujourd’hui hiérarchisées et régies par des individus qui n’ont pas peur de passer dans la violence  brute. Quel échec cuisant qu’il a présenté aux familles vivant dans ces quartiers et villes désœuvrées. Il n’existe pas d’égalité, de liberté. Certes ce n’est pas lui qui a  instauré ces débordements de violences et agissements des voyous, par contre il a provoqué ces individus et n’a pas agi en conséquence, encore mois offert des nouvelles forces de l’ordre aux préfets. L’homme n’a pas instauré l’inégalité, qui existerait déjà dans la nature. Les sociétés actuelles sont beaucoup régies par des rapports de forces et elles ne sont jamais égalitaires. Il était donc important de ne pas aller faire de projections naïve sur la nature, or lors de sa campagne, il a beaucoup promis et les résultats ne sont pas là. Il est donc constaté que  l’intérêt qui prévaut de très loin aujourd’hui est celui du riche. Le pauvre (la classe moyenne) doit continuer à souffrir. Il est clair qu’il faut bien distinguer celui qui vit des prestations de la société et celui qui (la classe moyenne) paie le plus pour ces prestations et en profitent le moins. 

  

Chez le Président français, l’individualisme prévaut. Il est temps de revenir sur une société saine et qui a une conscience. La conscience collective organisée sur l’individualisme, est une conscience d’appartenances communes. Une société humaine comme doit l’être la société française, comporte des règles, une tradition, une langue, des productions culturelles, des mœurs, une histoire dans lesquels chacun peut se reconnaître. Or ce n’est pas le cas aujourd’hui, combien de jeunes huent l’hymne du pays et vénèrent le pays d’origine de leurs parents. Les échecs de la société française émanent beaucoup des hommes politiques qui arpentent les hautes sphères  et font des promesses qu’ils ne tiennent jamais. Il est temps qu’ils mettent de la morale, en commençant par Sarkozy lui-même. 

  

Un autre échec monumental se greffe actuellement, le mensonge de Sarkozy sur son copain Kadhafi. Quelle honte pour cette CPI qui ne sert à rien, à part servir les intérêts des dirigeants occidentaux qui la financent. Honte sur ce procureur général Moreno-Ocampo qui est aux ordres. C’est quoi cette mascarade ? Accuser Kadhafi et dédouaner les rebelles, pense t’il faire preuve d’équité. Moreno-Ocampo n’est pas crédible. Il est plutôt ridicule. Pour montrer sa stature, il aurait du suivre les observations d’Amnesty International et de Human Rights Watch. Et Sarkozy aurait pu grandir un peu plus en étant correct, or il rentre dans ce « jeu » malhonnête et malsain que beaucoup de chefs d’Etats français ont pratiqué avant lui. Spectacle minable, d’autant que beaucoup de français n’ont pas oublié le voyage du Président lybien en France il y a près de deux ans. 

  

Et pour conclure le procureur Moreno-Ocampo aurait du s’attaquer à Duvallier qui a véçu en France longtemps après tous les crimes commis par ses macoutes à  Haïti. Bokassa n’a jamais été accusé de crimes de guerre, de corruption  et de crimes contre l’humanité. Le Président français doit faire profil bas dans ses déclarations et être plus « juste » dans ses analyses. L’Emir ou roi du Koweit, mais également celui du Qatar, sont-ils des hommes qui n’ont commis aucun crime contre l’humanité ?

6 juin, 2011

Anga Kobo Ewondo : Wir sind die fünf Juni Zweitausendelf

Classé dans : Non classé — ewondo @ 20:30

 

Kobo : parler (discuter)

Menga Kobo : J’ai parlé

Wonga Kobo : Tu as parlé

Anga Kobo : Il (elle) a parlé

Binga Kobo : Nous avons parlé

Minga Kobo : Vous avez parlé

Benga Kobo : Ils (elles) ont parlé

Ndo : Alors

Anga Kobo aï Beza ? : Elle a parlé avec qui ? (Avec qui a t’elle parlé ?)

Babenyian : Ses frères

Manyian : Son frère (sa sœur)

Anga kobo aï Babenyian : Elle (il) discutait (parlait) avec ses frères (ses soeurs)

Madzo : Je dis

Wadzo : tu dis

Adzo : Elle dit

Biadzo : Nous disons

Miadzo : Vous dites

Badzo : Ils (elles) disent

Ndo Anga Dzo ya ? : Alors, qu’a t’elle (il) dit ?

Madzeng : Je cherche

Wadzeng : Tu cherches

Adzeng : Il (elle) cherche

Biadzeng :Nous cherchons

Miadzeng : Vous cherchez

Badzeng : Ils (elles) cherchent

Ebug : La parole

Biadzeng Ebug Zamba : Nous cherchons la parole de Dieu

Ndo biadzeng Ebug Zamba : Alors il cherche la parole de Dieu

Efas Osu (se prononce Effas Ossou) : La première fois

Mbol Ya Zamba akobo : Comme Dieu parle

Ebug dzi : Cette parole

Ebug dzi na : Cette parole là

Ebug dzi na : « Katekismus » ya tian na :: Cette parole là : « Catéchisme » veut dire que

Kalara : Le livre

Ayege (se prononce AYEGUE) : Apprendre (enseigner)

Enyin (se prononce AINYING) : La vie

Mayege : J’apprends

Wayege : Tu apprends

Ayege : Il (elle) apprend)

Biayege : Nous apprenons

Miayege : Vous apprenez

Bayege : Ils (elles) apprenent

Kalara ayege enyin : Le livre enseigne la vie

Kalara ayege enyin aï mbiean Mbembë foe Yesus-Kristus : Le livre enseigne la vie avec les bonnes graces de Jésus-Christ

Anga zu tobo aï bia : Il (elle) est venu(e) vivre avec nous

Ane Man Beti : C’est un Béti (famille des Ewondos)

Meki : Le sang

Ngang : Merci

Ngang Abui : Merci beaucoup

Mave wa : Je te donne

Wave ma : tu me donne

Ave ma : Il me donne

Biave wa : Nous te donnons

Miave ma : Vous me donnez

Bave ma : Ils (elles) me donnent

Mave wa Ngang : Je te remercie

Ngul : Fort (forte)

Ane Ngul : Il (elle) est fort(e)

Wone Ngul : Tu es fort (forte)

5 juin, 2011

France2 gaspille les deniers publics avec une émission sans intérêt le 6 juin 2011 ? Suite de L’affaire DSK

Classé dans : Contribuable,Deniers publics,DSK,France2,média — ewondo @ 22:40

 France2 indique ce dimanche 5 juin 2011 que David Pujadas animera une émission demain (lundi 6/6/11) après-midi sur l’affaire DSK. Comment la chaîne publique utilise les deniers publics pour réaliser une émission tape à l’oeil ? Quelle est la valeur de cette émission inutile ? La chaîne de télévision cherche ou recherche de l’audience à tout prix, comme si nous avions besoin en France de savoir ce qui arrive à ce personnage (certes personne publique) très riche.

Depuis plusieurs jours les médias mettent des couches, voir des tonnes sur ce personnage du parti socialiste, ancien maire de Sarcelles et ancien directeur du Fonds monétaire international. A t’il effectué ce qui lui est reproché ? Nous n’en savons rien et n’en avons cure. La Justice américaine fera son travail. Il est vrai que la femme étant beaucoup, beaucoup plus pauvre que Dominique Strauss-Kahn a un handicap conséquent. Pourquoi France2 veut-elle que nous soyons dépendants de cette affaire qui nous échappe ? Pourquoi gaspiller l’argent du contribuable ? Des millions de français ne sont pas intéressés par cette affaire de gros sous, qui se concrétisera par une situation : Parole contre Parole. Nous ne souhaitons pas être dans l’addiction avec l’affaire de sexe de l’ancien directeur du FMI.

La chaîne France2 en mettant un de ses journalistes, en l’occurence David Pujadas, semble croire qu’elle présentera la meilleure émission (le meilleur documentaire) sur cet imbroglio Strauss-Kahn. Nous ne souffrons pas de symptôme addictif aux affaires de sexe. Les programmateurs de France2 semblent croire le contraire. Ils doivent imaginer que cette affaire nous met dans un état de manque patent. Certainement que des personnes vont apprécier de voir la suite des péripéties de cet homme français fortuné qu’est Dominique Strauss-Kahn et qui avait peut-être des chances de se retrouver président de la République française. Quelle serait donc la seule action intelligente que France2 aurait due faire pour ne pas gaspiller les fonds du contribuable. Car à première vue, financer des nuits d’hôtel, des billets d’avions, etc, semblent ne pas les ennuyer. Que pensent France2 sur la rentabilité de cette émission qui passera lundi après-midi ?

Le sujet traité est-il si important que celà ? France2 semble le croire et l’impose aux téléspectateurs. Il pourrait nous sembler que cette affaire Strauss-Kahn est une drogue pour ce média et ses concurrents. Sauf que s’il s’agit d’une chaîne privée, les citoyens n’auront pas à s’inquiéter des deniers publics, par contre lorsqu’il s’agit du cas contraire, France2 sacrifie l’argent du contribuable pour toucher une partie de la population sur un sujet qui ferait les choux gras des journaux à sensation.

France2, en gaspillant l’argent du contribuable pour le dossier Dominique Strauss-Kahn, se comporte comme tous les médias traditionnels, fascinés par le sensationnel. Elle est une drogue dure. Les dirigeants du média public se comportent comme des « dealers » avec ce dossier. Cette situation nous confirme bien que la télévision est un moyen de rendre les gens dépendants. Le téléviseur allumé, comble la sensation d’angoisse qu’il génère lorsqu’il est éteint. Nous avons constaté ces dernières semaines que les moyens de communication français ont pollué durant plusieurs jours nos cerveaux avec ce problème. Il est vrai que ce n’est pas un sujet à négliger. Mais est-il nécessaire de faire autant de bruits ? Les personnes qui vont suivre ce reportage lundi, mené par David Pujadas, vont être perturbées. Vont-ils connaître la paix de l’esprit en voyant la suite de ce sujet, fusse la continuité de cette affaire de fesses ou de sexe de DSK. Pourquoi gaspiller les sous de l’Etat, au risque de se répéter plusieurs fois ? Est ce que cela en vaut la peine ? A part nous prouver qu’en éveillant la curiosité malsaine sur ce sujet, les médias contribuent à affecter le subconscient des téléspectateurs.

Le coût de l’émission du lundi 6 juin 2011 aux Etats-Unis pour la chaîne publique France2 est-il moins cher qu’une émission grand public en France métropolitaine ? Quel soupcon peut-on porter envers les dirigeants de cette chaîne publique qui dilapident les biens publics par une émission qui semble toute sans intérêt pour les français qui galèrent. Pas besoin d’études spécifiques ou d’analyses pour comprendre que pour la fameuse raison d’addiction, France2 est une chaîne de télévision qui se comporte comme une « droguée », elle est prête à mettre le paquet (financier) pour avoir et gagner de l’audience, quitte à faire n’importe quoi.

Il faut reconnaître que la chaîne révèle sa propre dépendance aux sujets sensationnels et qu’elle est prête à tout. Il faudrait la comprendre et ne pas trop la mépriser, car elle pense avoir besoin de ce « cirque » pour exister parmi les autres médias.

4 juin, 2011

Que cherche la France de Sarkozy en Lybie après la résolution de l’ONU ?

Classé dans : France,kadhafi,lybie,Sarkozy — ewondo @ 13:50

Nous sommes en 2011, la fuite en avant de Sarkozy qui n’arrive pas à gérer les problèmes de la France, se matérialise par une attaque sur un pays qui était encore il y a moins de deux ans : « un ami ». Ce serait simpliste de donner une réponse sobre pour répondre à cette question. Le président français Sarkozy s’attaque au président lybien Kadhafi pour des raisons obscures qui ne sont purement que matérielles : le pétrole. Beaucoup de personnes ont arrêté de croire à cette fiction qui consiste à soit disant défendre les populations. Je ne sais pas comment ces dirigeants occidentaux croient que les citoyens sont et restent de grands naifs, voir des niais.

Dira-t’on que soupconner les dirigeants occidentaux qui sont impliqués dans cette mascarade de guerre est ridicule ? Non, car il s’agit d’une guerre ou gue-guerre (les occidentaux impliqués, en tête la France de Sarkozy, usent de bombardements distants), le besoin d’affirmer sa virilité pour le chef d’Etat français est constant. Il a besoin de s’affirmer en permanence. D’aucuns pourraient penser que nos soupçons le concernant sont ridicules. Le président Sarkozy est une personne toujours active, certains le qualifient d’hyperactif. Qu’est-ce qui le presse avec Kadhafi ? Il n’y a pas si longtemps, il s’est distingué et tout son gouvernement avec lui, exceptée la secrétaire d’Etat Rama Yade. Sa franchise lui a valu des critiques et des observations désobligeantes. Rien ne nous empêche de penser que cette excès de franchise, d’honnêteté intellectuelle lui a valu d’être virée par ce même personnage cynique qu’est Sarkozy. Ce dernier ne tolère par le culot, qu’il a lui par-dessus tout, il n’aime pas que certains lui disent des vérités. Il est à se demander comment le Premier ministre est toujours présent, depuis qu’il a clamé haut et fort que ce dernier n’était pas son mentor.

Nous ne croyons pas une seconde que Sarkozy effectue cette guerre sans limite pour le bien du peuple lybien, c’est pour exploiter le pétrole et le gaz dont ce pays regorge actuellement. Que connaissent les conseillers du président Sarkozy des n tribus qui composent ce grand pays ? A première vue, nous répondrons rien. Si Kadhafi venait à disparaître, le pays ne tiendrait pas, et ce sera pire que l’Irak. Les américains s’en mordent encore les doigts, ils ont voulu « jouer » aux cowboys, ils se sont enlisés. Ils vont laisser un pays exsangue, ce qui risque fort de se produire si Kadhafi disparaîssait. La question n’est pas de défendre le dictateur lybien, elle est de savoir si ce qui est fait aujourd’hui est justifié ou non. Pourquoi tant d’hypocrisie manifeste de la communauté des occidentaux ? Que ces journalistes minables arrêtent de parler de la communauté internationale, lorsqu’il s’agit de parler de l’union des pays occidentaux, anciens colonisateurs. Le ridicule ne tue pas.

Les propos de ces journalistes sont édifiants et stupéfiants, à y regarder de près, lorsqu’ils s’expriment, c’est toujours pour vanter la « qualité » des pays occidentaux. La notion de civilisation qu’ils vantent, laisse à désirer. S’ils prenaient la peine de regarder ce qui va mal ici, ils auraient matière à disserter. C’est toujours plus facile de voir ce qui ne fonctionne pas chez le voisin, que de se remettre en question. Sarkozy s’engage dans une guerre, en feignant de voir ce qui cloche chez lui. Le chômage, l’emploi précaire, la sécheresse, les « galères » des agriculteurs, le problème de la santé, etc. Le président Sarkozy veut nous infantiliser, il cherche à nous détourner des vrais problèmes sociaux, toute son action actuelle semble nous voiler, voir détruire tous les intérêts sérieux que nous pouvons porter aux difficultés de la vie. A vouloir porter ou apporter sa civilisation dans un autre pays, risque de générer autre chose qui ne serait pas bien du tout pour les français.

Au lieu de prétendre qu’il allait défendre les lybiens, il aurait dû avouer dès le départ de cette « drôle » de guerre, qu’il allait chercher à éliminer le président Kadhafi. C’est étrange de voir que Sarkozy et Obama, ne vont pas jouer les redresseurs de torts au Yémen ou en Syrie. La problématique n’est pas la même. Va t’on nous faire croire que les dirigeants occidentaux impliqués dans ces bombardements sur le sol lybien apportent la démocratie ? L’idéale démocratie apportée par la communauté d’anciens pays colonisateurs est motivée par des intérêts énergétiques. Va t’on nous faire croire que la répression de Mouammar Kadhafi contre les opposants de son régime date d’aujourd’hui ? Qu’en est-il des autres tyrans et dictateurs dont ces dirigeants occidentaux sont des « potes » ou « amis » ? La Russie est-elle une vraie démocratie ? Ne parlons pas de la Chine. Eh ben non, la France n’irait pas se vanter en Russie pour déployer ses navires, encore moins en Chine. Je pense que d’autres pays sont légions, en Afrique et ailleurs. La France a t’elle renversé le régime de Bongo ? Non. Celles des autres dictateurs africains ou d’ailleurs ? Non, encore.

Ce qui motive Sarkozy, comme les autres dirigeants occidentaux est avant tout la satisfaction de leur intérêt personnel. Faut-il croire que la recherche de la démocratie en Lybie, serait un intérêt pour le peuple lybien ? Il faudrait être très naif pour le penser. Et pourtant, la première des justifications de la démocratie vient de ce qu’elle constitue un cadre idéal pour la réalisation de nos intérêts, car elle accorde une liberté de pouvoir les satisfaire, en limitant au stricte minimum, les contraintes qui peuvent nuire à notre liberté personnelle. Que connaît Sarkozy des attentes du peuple lybien ? Il a généré une guerre en faisant voter une résolution à l’ONU, qu’il s’est empressé de faire respecter. Israël a une résolution depuis 1967 qu’il ne respecte pas. Qui va prendre son fardeau pour aller défendre les palestiniens ? Eh ben, il n’y a pas de pétrole, encore moins de gaz.

Les hélicoptères français et anglais sont entrés dans la danse de la guerre, nous verrons bien ce qui sortira de ce chaos. La guerre pose le problème du statut de la propriété (La LYBIE). Ce pays qui est si près et si loin. La propriété n’est pas la possession des occidentaux. La propriété est de droit tandis que la possession est de fait : la possession est physique tandis que la propriété est légale, Les anglais s’y sont cassés les dents il y a plus d’un siècle, Les français veulent voir notre commandant en chef régler les différents problèmes du pays : insécurité, violences urbaines, délinquance et chômage.

30 mai, 2011

Ma Lan Ewondo : Menga Fudi Afidi Wama Ase Abe Zamba

Classé dans : A lan,Afidi,Ase,Ayege,Binga,Ewondo,Mene,Zamba — ewondo @ 19:10

 

Alodo : Passer

Malodo (se prononce MAALOT) : Je passe

Walodo : Tu passes

Alodo : Il (elle) passe

Byalodo : Nous passons

Minalodo : Vous passez

Myalodo : Ils (elles) passent

Akpelege : Se moquer

Makpelege (se prononce MAKPELEGE) : Je me moque

Wakpelege : Tu te moques

Akpelege : Il (elle) se moque

Byakpelege : Nous nous moquons

Minakpelege : Vous vous moquez

Myakpelege : Ils (elles) se moquent

Azu (se prononce AZOU) : Venir

Bod : Les gens

Nye (se prononce NIE) : Lui

E bod belodo bekpelege nye : « Les gens qui passaient » (Les passants) se moquaient de lui

Mazu : Je viens

Wazu : Tu viens

Azu : Il (elle) vient

Byazu : Nous venons

MinaZu : Vous venez

Bazu : Ils (elles) viennent

Dzoe : Nom

Dzoe Dama : Mon nom

Dzoe Dama A ne Christian: Mon nom est Christian

Azu toban : Rencontrer

MazuToban : Je rencontre

WazuToban : Tu rencontres

AzuToban : Il (elle) rencontre

ByazuToban : Nous rencontrons

MyazuToban : Vous rencontrez

BazuToban : Ils (elles) rencontrent

Bazu toban aï mod : Ils rencontrent un homme (une personne)

Menga kwi : Je suis arrivé

Wangakwi : Tu es arrivé

Angakwi : Il (elle) est arrivé

Bingakwi : Nous sommes arrivés

Mingakwi : Vous êtes arrivés

Benga kwi : Ils sont arrivés

Benga kwi a golgotha : Ils (elles) sont arrivés au Golgotha

A bug (se prononce A bouk) : Détruire

A boé (se prononce A boué) : Casser

Melu (se prononce ME LOU) : Les jours

Ma bug Tempel : Je détruis le temple

Wa bug Tempel : Tu détruis le temple

A bug Tempel : Il (elle) détruit le temple

Bya bug Tempel : Nous détruisons le temple

Mina bug Tempel : Vous détruisez le temple

Ba bug Tempel : Ils (elles) détruisent le temple

Amvus (se prononce AMVOUSS) : Après

Melu Mela : Trois jours

bo na : Wa ya one bug Tempel, odugan nye man lon amvus melu mela, kodege hm wamen, nge one Moan Zamba, suzu a okele hala : en disant : Toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même ! Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix !

——————————————————-

BABOME Yesu A Klos : Ils clouent Jésus sur la croix

Abok bekele aï nye, ndo bazu toban aï mod ya Syrena dzoe na Simon, ndo banod nye na he abege klos Yesu.

Lorsqu’ils sortirent, ils rencontrèrent un homme de Cyrène, appelé Simon, et ils le forcèrent à porter la croix de Jésus.

Akwi benga kwi a golgotha, nala watyan na : Ekokogolo nlo, ndo banyu nye wayn atoa mbamena aï zon.

Arrivés au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne,

Akiege anga kiege, ndo ateb nyu. Abomolo benga bomolo nye a klos, ndo baman kaban biyié bié, benga do abia ete.

Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel ; mais, quand il l’eut goûté, il ne voulut pas boire.

Ndo benga kom etoa, benga nnoni nye. A nlo klos ayob, benga bomolo abam, atoa ntilan na : Yesu nyo, Nkukuma Yuden.

Après l’avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort, Puis ils s’assirent, et le gardèrent.

Pour indiquer le sujet de sa condamnation, on écrivit au-dessus de sa tête : Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs.

 

Bebe be bod bebè benga be bomo aï nye a klos, enyo a mbo-nnom, enyo mbog a mbo-ngal.

Avec lui furent crucifiés deux brigands, l’un à sa droite, et l’autre à sa gauche.

E bod belodo bekpelege nye, beta fe nye, bemegeze minlo,

Les passants l’injuriaient, et secouaient la tête,

bo na : Wa ya one bug Tempel, odugan nye man lon amvus melu mela, kodege hm wamen, nge one Moan Zamba, suzu a okele hala !

en disant : Toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même ! Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix !

Eye fe besan bekalara, mvindi nnam aï befada be nnen bekpelege nye nala, Bo na :

Les principaux sacrificateurs, avec les scribes et les anciens, se moquaient aussi de lui, et disaient :

Abim bod anga nyii, yaki nyii nyemen !

Enye ane Nkukuma Israel, asuzu hm a klos abog di, biyebe nye.

Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même ! S’il est roi d’Israël, qu’il descende de la croix, et nous croirons en lui.

Anga fudi afidi dié ase abe Zamba, Zamba akodege hm nye abog di, nge adin nye, amu anga dzo na : « Mene Moan Zamba ! »

Il s’est confié en Dieu ; que Dieu le délivre maintenant, s’il l’aime. Car il a dit : Je suis Fils de Dieu.

to bebe be bod anga be aï bo a klos ba, bo bekpegele fe nye, dzam deda.

Les brigands, crucifiés avec lui, l’insultaient de la même manière.

Menga Fudi : J’ai mis

Menga Fudi Afidi Wama : J’ai mis ma confiance

Ase (se prononce ASSE) : Toute

Afidi wama ase : Toute ma confiance

Anga fudi afidi dié ase abe Zamba: Il (elle) a mis toute sa confiance en Dieu

Zamba akodege hm nye abog di: Que Dieu le délivre maintenant

Mene Moan Zamba ! : Je suis Fils de Dieu !

23 mai, 2011

Akiege anga kiege, ndo ateb nyu « Mayege Ewondo »

Classé dans : Ayob,Benga,Klos,Nkukuma,Nye,Yesu — ewondo @ 23:48

 

Abok : Au moment

Nyé :  ‘se prononce comme il s’écrit) Lui

A toban : Rencontrer

Aï : Avec

Aï mod : Avec une personne

A dzoe : Se nommer

 

Yesu nyo, Nkukuma Yuden : Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs

 

Matoban : Je rencontre

Watoban : Tu rencontres

Atoban : Il (elle) rencontre

Byatoban : Nous rencontrons

Minatoban : Vous vous rencontrez

Batoban : Ils se rencontrent

 

A nlo klos ayob : Au dessus de la croix

 

Menedzoen : Je m’appelle

Wonedzoen : Tu t’appelles

Anedzoen : Il (elle) appelle

Bine dzoen : Nous nous appelons

Minedzoen : Vous vous appelez

Byadzoen : Ils (elles) s’appellent

 

Abok bekele aï nye : Quand ils partirent avec lui « ou » ( Au moment où ils partirent)

 

 

BABOME Yesu A Klos Ils cruxifient (clouent) Jésus sur la croix

Abok bekele aï nye, ndo bazu toban aï mod ya Syrena dzoe na Simon, ndo banod nye na he abege klos Yesu.

Lorsqu’ils sortirent, ils rencontrèrent un homme de Cyrène, appelé Simon, et ils le forcèrent à porter la croix de Jésus.

Akwi benga kwi a golgotha, nala watyan na : Ekokogolo nlo, ndo banyu nye wayn atoa mbamena aï zon.

Arrivés au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne,

Akiege anga kiege, ndo ateb nyu.

ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel ; mais, quand il l’eut goûté, il ne voulut pas boire.

Abomolo benga bomolo nye a klos, ndo baman kaban biyié bié, benga do abia ete. Ndo benga kom etoa, benga nnoni nye. A nlo klos ayob, benga bomolo abam, atoa ntilan na : Yesu nyo, Nkukuma Yuden.

Après l’avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort, Puis ils s’assirent, et le gardèrent.

Pour indiquer le sujet de sa condamnation, on écrivit au-dessus de sa tête : Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs.

1...34567...10
 

mathilde009 |
lifestyle |
Le Blogidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien