Ma Nkobo Ewondo

Bienvenue sur mon blog

24 décembre, 2009

Le gouvernement israélien face aux palestiniens doit adopter une ouverture de Paix

Classé dans : Ehud Olmert,Israël Palestine,Netanyahu,palestiniens — ewondo @ 3:23

 Les tribus d’IsraëlShalom, Salam Aleikum. Il est grand temps pour les protagonistes israéliens et palestiniens d’avoir des convictions fortes de paix pour se diriger vers deux Etats officiels. Ce sera difficile pour Israël de céder à la PAIX sans garantie sur l’arrêt des attaques, car ce sont eux (ses dirigeants) qui tiennent la barre et qui ont le plus à perdre dans leur domination. Les parties en présence doivent tout faire pour faire passer un message de paix, d’amour et de fraternité. Il faut accueillir l’autre dans sa diversité et arrêter de prendre l’autre pour un ennemi potentiel.

Le gouvernement israélien face aux palestiniens doit adopter une ouverture de Paix  dans Ehud Olmert docMonsieur Netanyahu est Premier ministre et ce n’est pas le plus compréhensif des premiers ministres israéliens. Il ne lui est pas demandé d’être tendre, mais de vouloir la Paix. Il n’arrivera jamais à la cheville de monsieur RABIN, le Grand Premier ministre qui était prêt à apporter une paix définitive et dont la vie a été écourtée à cause d’un fanatique bête et méchant. Le Rapport Goldstone peut certes déranger Israël, mais cela ne peut les inquiéter car les USA feront comme d’habitude un veto clair et net qui arrêtera tout. A quoi sert l’assemblée générale des Nations Unies car comme tout le monde le sait, elle a les mains liées pour certaines décisions qui concernent certains pays  : les PUISSANTS, comme je les catalogue. Ce jour 5 novembre 2009, Tel Aviv fête ses 100 ans. Quelle émotion peut-on ressentir quand on pense que juste à côté, des palestiniens veulent et recherchent «  leur pays  » depuis longtemps. Il n’est pas évident de répondre à cette question, le déchirement personnel que l’on peut ressentir si nous sommes épris de justice, nous amène à nous demander pourquoi ce pays est-il toujours divisé, je dirais morcelé. Pourquoi y a t’il des jusqu’au-boutistes d’un côté, et de l’autre certaines personnes qui n’ont pas de sens de la vie.

 

Le cher monsieur Netanyahu Benyamin a succédé à monsieur Ehud Olmert lors des dernières élections en Israël le 31 mars 2009. Fallait-il que les Israéliens élisent un parti (avec un dirigeant connu et reconnu intransigeant) qui ne veut (ou ne recherche) pas réellement la paix avec ses voisins, que j’appellerais  » ses frères «  de sol ? Je vais encore entraîner une discussion passionnée avec certaines personnes qui ne souhaitent pas avoir à entendre poser des questions sur ce pays Israël qui fascine tant. Ces derniers veulent toujours nous faire croire qu’Israël est un pays malheureux, méconnu et qui est détesté, or il questionne surtout tant par sa force, que par sa particularité à ne pas accorder d’espaces propres aux palestiniens. Or le sol qui est occupé par ces deux entités leur appartient à tous les deux. Malheureusement l’un a obtenu sa légitimité à cause d’une ordure et les horreurs qui ont jalonné son histoire. L’autre entité a également, malheureusement une image véhiculée par les médias en général occidentaux, négative, on perçoit des gens prêts à «  tuer  » les autres (les Israéliens et leurs enfants) sans distinction.

Quelle vision faut-il accorder à tout ce qui nous est présenté  ? Je ne tiens pas à avoir une vision subjective, je voudrais simplement être JUSTE et comprendre, y a t’il un espoir que monsieur Netanyahu Benyamin fasse arrêter la construction, voir sa destruction de ce « mur de la honte » qui a coupé des palestiniens de leurs biens  ? Ces champs d’oliviers cloisonnés font peine à voir. Je me demande toujours si les dirigeants israéliens, par cette conquête, extension incongrue de colonies qu’on laisse faire. Est-ce normal de laisser des personnes en difficulté s’installer et entamer une histoire de vie sur une terre qui n’est pas à eux  ? Faut-il qu’après le gouvernement envoie l’armée Tsahal pour détruire le bien de ces personnes qui se sont installées et qui ont cru à cet eldorado. Pourquoi cet aveuglement, qui hypnotise tant ces dirigeants par leur (bêtise) à ne pas se rendre compte du mal qu’ils font des deux côtés  : les colons (sûrs de leurs droits) et les Palestiniens (les autochtones)  ?

 

L’exercice appliqué par les dirigeants israéliens présentent une conquête inavouée. Nous ne pouvons pas croire à une opération d’évangélisation, car d’un côté le judaïsme et de l’autre l’islamisation. Nous ne sommes pas dans une perspective ou certains veulent permettre (ou obliger) les autres à changer. Israël (les dirigeants) mettent toujours en avant le fait que les autres en face usent et voir abusent de (bombes), or comment amener les Palestiniens à se calmer tant qu’il y a une pression exercée sur eux et qu’ils n’ont aucune « carotte » qui leur garantisse l’obtention de leur PAYS PROPRE. Les colonies des uns n’encouragent pas les autres (adversaires des israéliens  : palestiniens) à se calmer, j’entends que leurs extrémistes n’arrêteront pas tant qu’ils se verront «  opprimées  ». Shalom, Salam Aleikum. Je ne veux faire aucun commentaire sur le rapport Goldstone. Je suis choqué de voir que cette situation stagne. Je me demande vraiment où serions-nous aujourd’hui si monsieur Itshak RABIN était toujours vivant.

 

Je pense qu’il serait temps pour les protagonistes d’avoir des convictions fortes de paix, et que ce sera difficile pour Israël de céder à la PAIX car ce sont eux (ses dirigeants) qui tiennent la barre et qui ont le plus à perdre dans leur domination. Les parties en présence doivent faire passer un message de paix, d’amour et de fraternité, en surmontant les obstacles personnels ou culturels qui vont se présenter. Il s’agit de découvrir de part et d’autre la part importante de respect des convictions de chacun. Il faut prendre le risque d’accueillir l’autre dans sa diversité et arrêter de prendre l’autre pour un ennemi potentiel.

 

mathilde009 |
lifestyle |
Le Blogidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien