Ma Nkobo Ewondo

Bienvenue sur mon blog

24 septembre, 2017

Ma kobo anlan ewondo — Anga ki bidi a tan memos mewom menyi — sunday september 24, 2017

Nnam :   Le pays
N’gola :   La ville

Nkod :  (se prononce enkot) : sec (sécheresse)
 Nkod – Nnam :      Le désert (Le pays sec)

Ane ntilan na  :       Il est écrit (que )

Memos :           Les jours

Melu  :              Les nuits

ai :      (qui signifie)    et

Memos ai Melu :              Les nuits et les jours

Mewom :                  Dix (ou dizaine )
Nnyi :           Quatre
Mewom Menyi  :           Quarante

Ne satan ake nye bobolo :         Que le diable aille le tenter (le provoquer)

Ndo Yesu anga yalan nye na :        Alors Jésus lui répondit

Bidi :            la nourriture

Mawog  :     (se prononce    Ma wok)                 J’ai (J’écoute)  (J’entends)
Mawog  zié  :            J’ai faim
Awog zié  :              Il a faim
Bawog zié :            Ils (elles) ont faim
Ma ki   :            Je refuse

Wa ki   :         Tu refuses

a   ki :             Il (elle) refuse

ba ki  :          Ils (elles) refusent

A Nda :           A  la maison
Ndo a fe :       Encore

Wa ligi: se prononce (wa ligui) :            Tu restes

Ma ligi A Nda:            Je reste à la maison
Wa ligi A Nda:         Tu restes à la maison

Isié (se prononce Issié) :          Travail
Ake (se prononce aque):         Il va; il s’en va

Ma sié :        Je travaille
Wa sié:          Tu travailles
M’ake Isié :             Je vais au travail; Je me rends au travail

A Nda :           A  la maison
Ndo a fe :       Encore

Wa ligi: se prononce (wa ligui) :            Tu restes

Ma ligi A Nda:            Je reste à la maison
Wa ligi A Nda:         Tu restes à la maison

Isié (se prononce Issié) :          Travail
Ake (se prononce aque):         Il va; il s’en va

Menga ki    :               J’avais refusé
Wo nga ki    :            Tu avais refusé

Anga ki :         Il (elle) avait refusé
Benga ki :       Ils (elles) avaient refusé
Anga ki bidi  :       Il avait refusé de manger
Nsisim   :     (se prononce Ansissim)            L’esprit
Anga ki bidi a tan memos mewom menyi ai melu mewom menyi   :     Il avait refusé de manger durant quarante jours et quarante nuits
Ndo anga tari na awog zié :           Alors  il a commençé à avoir faim

Nge one fo moan Zamba :            Si tu es aussi le fils de Dieu
Yoege hala, osuman asi :           Jettes- toi en bas
Amu ane ntilan na  :                Car il est écrit

Anga bende beengles boe asu doe na : beke bakala wa a mezen moe mese, bayi wa bege ayob, ne obak oza non wa a akol : 
Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre.
Ma sié :        Je travaille
Wa sié:          Tu travailles
M’ake Isié :             Je vais au travail; Je me rends au travail

20 novembre, 2011

Ebug Zamba enga noan nyol « Bya kobo Ewondo »

Classé dans : Anga,Asu,Bebela,Beti,Biadzen,Dzala,Ebug,Ewondo,Katekismus,Mbiean,Ndo,Oyag,Wadan,Zamba — ewondo @ 19:21

Dzala : RemplirMa-dzala : Je remplis

Wa-dzala : Tu remplis

A-dzala : Il (elle) remplit

Bya-dzala : Nous remplissons

Mya-dzala : Vous remplissez

Ba-dzala : Ils (elles) remplissent

Ndo : Alors

Nti emen (se prononce « Anti émen ») : Dieu lui-même

Adzo na : Dire ceci ou cela, Dit ceci, il (elle) dit ceci

Madzo na : Je dis ceci, « « La phrase est censée se poursuivre » »

Wadzo na : Tu dis ceci

Adzo na : Il (elle) dit ceci

Byadzo na : Nous disons ceci

Myadzo na : Vous dites ceci

Badzo na : Ils (elles) disent ceci

Azu (se prononce « Azou ») : Venir

Asu (se prononce « Assou ») : C’est pour cela

Va (se prononce « Vaa ») : Enlever, Ôter, Abolir

Fulu (se prononce « Foulou ») : La loi, les caractères, attitudes, manières

Mbembe Fulu : Bon caractère

Ambe Fulu : Mauvais caractère

Mazu dzala : Je viens remplir

Wazu dzala : Tu viens remplir

Azu dzala : Il (elle) vient remplir

Byazu dzala : Nous venons remplir

Myazu dzala : Vous venez remplir

Bazu dzala : Ils (elles) viennent remplir

Ma-va : J’enlève

Wa-va : Tu enlèves

A-va : Il (elle) enlève

Bya-va : Nous enlèvons

Mya-va : Vous enlevez

Ba-va : Ils (elles) enlèvent

Anga Kobo aï Beza ? : Il a parlé avec qui ? , Avec qui parlait-il ?

Ndo Anga Dzo Ya ? : Alors, qu’a-t’il dit ? , Alors il a dit quoi ?

Mazu : Je viens

Wazu : Tu viens

Azu : Il (elle) vient

Byazu : Nous venons

Myazu : Vous venez

Bazu : Ils (elles) viennent

————————-

Meki : Le sang

Nsili (se prononce « AnSilli ») : Une question

Ma-Nsili : Je demande

Wa-Nsili ; Tu demandes

A-Nsili : Il (elle) demande

Bya-Nsili : Nous demandons

Mya-Nsili : Vous demandez

Ba-Nsili : Ils (elles) demandent

Ndo fe Nti emen adzo na : « Mandzi ki so na mazu va fulu, menga so fo he na mazu dzala fulu n’enyeb »

Alors le Seigneur lui-même dit ceci « Je ne suis pas venu ôter les caractères (ou changer les attitudes), je suis venu également pour améliorer la Loi (les caractères de foi). // Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

 

Asu te ndo e Katekismus Ewondo nyo adzen na Abäbe mefeg m’eyin ya maso bia a Betara, abëbëge fe Mbembe Foe Yesus-Kristus asu mfi enyin te. Asu te a fe ane dzoe na : « Ayege Enyin Aï Mbiean Mbembe Foe Yesus Kristus Asu Enyin ».

Oyag Y’e Katekismus nyo wadan ki Nsili nyu na : « Ye Zamba Ane ? » Amu ye na , bebela dzam nyo na : « Zamba Ane », Ane Man Beti ase a Meki.

Ebug : La parole

Ebug Zamba enga noan nyol : La parole de Dieu s’est faite chair

Nyol : Chair, Corps

Oyag wan one na : « Ye Zamba Anga Kobo Fo Aï Bod Bebela Nga ? »

Ndo Biadzen Ebug Zamba aï Nyian woe : « Ebug Zamba enga noan nyol, ndo enga zu tobo aï bia.

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

Asu te e man mese Zamba ayi abe bia mene abe Yesus-Kristus, Ebug ya Zamba anga fala a anyu die asu dan.

 

mathilde009 |
lifestyle |
Le Blogidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien