Ma Nkobo Ewondo

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > animateur - télé - ruquier - ardisson -fogiel - criti

16 avril, 2009

Les animateurs « frondeurs » franchissent –ils des limites ?

Les animateurs frondeurs critiques de la TV ou de la radio qui sont bien souvent les mêmes se donnent des droits qui outrepassent bien souvent le cadre de leur métier ? Faut-il croire qu’il faille absolument soulever la controverse pour faire une bonne audience ?

 

En parlant d’animateurs «  frondeurs  », nous n’allons pas penser directement à des animateurs qui critiquent l’autorité pour être simpliste. Il faut plutôt penser à des animateurs critiques qui pensent détenir la vérité. Ces animateurs frondeurs de la télévision ou de la radio sont bien souvent les mêmes «  Fogiel, Ardisson, Ruquier et j’en passe  », ils se donnent des droits dans leur émission avec leurs invité(e)s qui outrepassent bien souvent, si ce n’est tout le temps le cadre de leur métier. Il est vrai qu’aujourd’hui les chaînes des média toutes confondues misent tout sur le bon sacro-saint taux d’écoute (ou visibilité) pour radios et télévisions. Faut-il croire qu’il faille absolument soulever la controverse pour réaliser une bonne audience ? Nous vivons dans une société ou tout se porte sur les sondages, or nous savons que les sondages sont souvent manipulés, ce qui porte un doute sérieux sur leur fiabilité.

 

A les écouter ces derniers, que ce soit Ruquier, Ardisson ou Fogiel, ils se prennent pour des personnes parfaites, bien sous tout rapport. Ils croient être au dessus des lois lorsqu’ils animent une émission. Ils se laissent aller à leurs délires. Leurs collaborateurs et eux-mêmes prennent un plaisir «  malin  » à décortiquer la vie de l’invité qui passe sur le grill. Il n’est pas besoin de leur faire de la publicité, mais de comprendre pourquoi ces individus se donnent le droit sous prétexte souvent qu’ils sont plus instruits ou intelligents que leurs invités à saper le moral de l’invité qui vient défendre un livre, un film, un album de musique. Pourquoi franchissent-ils le pas avec ces invités (vedettes bien souvent à la petite semaine, vedettes confirmées ou vedettes en devenir) ?

 

Un grand nombre d’invités en sortant de là, partent dépités s’ils tiennent jusqu’au bout. Lors d’une émission de Ruquier, certains ont craqué bien avant la fin : Muriel Robin, Doc Gynéco et j’en passe. Michael Youn s’était défendu becs et ongles face à Zemmour & Naulleau. Fogiel avait évité le pire face à Alain Delon qui commençait à monter sur ses grands chevaux. Il est donc évident que ces animateurs, à la différence d’un Sébastien, ou Drucker invitent les «  people  » français et les politiques pour les tourner en ridicule. Fabius qui n’est pourtant pas le premier venu s’était énervé et la joute verbale était à son paroxysme face à Naulleau et Zemmour. Ce dernier d’ailleurs qui mange à plusieurs «  rateliers  » car il officie sur une autre chaîne TV plusieurs jours dans la semaine, croît détenir la vérité absolue sur tout. Il se permet de critiquer les livres alors qu’il n’est pas un spécialiste de la littérature française. Lui comme son collègue passent leur temps à dénigrer. Nous pouvons indiquer qu’ils font peut-être ce pourquoi Ruquier les a recruté dans l’émission. En pensant à Naulleau qui a remplacé Michel Polac, nous pouvons considérer que l’émission qui en est à plus de 100 maintenant à fait des émules.

 

Pour comprendre ces animateurs critiques et provocateurs, il faut donc déduire qu’ils affirment leur identité masculine ou féminine en tournant en dérision les invités «  people et politiques  » qui se prêtent à leur invitation. Faut-il que le contexte actuel de la télévision ou de la radiophonie mise tout sur le chiffre et qu’il faille faire un jeu de «  massacre  » pour attirer le chaland (l’auditeur) ? Quel profit en tire t-il ? Il est à penser que l’égo de chacun de ses animateurs doit être surdimensionné. L’animateur frondeur critique doit travailler son clientélisme. Il joue pour son audience qui sera définie par le taux d’écoute. C’est donc les sondages qui sont donc bien le seul moyen qui permet à ce média de connaître son auditoire et qui encouragera l’animateur en question à persévérer.

 

mathilde009 |
lifestyle |
Le Blogidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien