Ma Nkobo Ewondo

Bienvenue sur mon blog

3 décembre, 2017

Ewondo – Le climat du Cameroun

Climat du Cameroun

 

Deux grandes saisons rythment le climat : 

 

une saison des pluies (d’avril à novembre) et une saison sèche (de novembre à avril).

 

Températures :

 

Yaoundé (centre) : de 17° (en juillet) à 30° (en mars)

 

Douala (littoral) : de 22° (en juillet) à 31° (en février)

 

Garoua (nord) : de 16° (en décembre) à 40° (en avril)

 

Pluviométrie :

 

Yaoundé : de 22 mm (en janvier) à 300 mm (en octobre)

 

hygrométrie : 20 à 92%

 

Douala : de 50 mm (en décembre) à 300 mm ( en septembre)

 

hygrométrie : 75 à 97%

 

Garoua : de 0 mm (décembre-février) à 210 mm (en août)

 

hygrométrie : 10 à 70%

 

En résumé :

 

A Yaoundé, le climat sub-équatorial est légèrement tempéré par l’altitude, même faible (750 m). On note une grande saison sèche (décembre-mars) interrompue par de rares pluies, une petite saison sèche (mai-août) avec quelques pluies orageuses et une grande saison des pluies

 

(août-novembre). La température moyenne est de 24° ; cent cinquante-trois jours de pluie par an ; les écarts de température entre le jour et la nuit peuvent être importants.

 

A Douala, le climat est chaud et humide. La température moyenne est de 26° ; le degré hygrométrique diminue quelque peu dès que l’on s’éloigne de la côte ; la température de nuit est à peu près la même que la température de jour, ce qui rend nécessaires les climatiseurs (plutôt assécheurs d’humidité que réducteurs de température) de novembre à juin. Proche de l’équateur, la nuit et le jour sont sensiblement équivalents à Douala tout au long de l’année, avec un coucher du soleil vers dix-huit heures.

 

20 novembre, 2011

Zamba akobo aï bia a anyu Mban Moan Woe Oben  » Bod Bayege Ewondo »

Anyu ( se prononce « A-NYOU ») : La bouche

Biadzen : Nous cherchons

Madzen : Je cherche

Wadzen : Tu cherches

Adzen : Il (elle) cherche

Miadzen : Vous cherchez

Badzen : Ils (elles) cherchent

Efas (se prononce « AIFASS ») : La partie, une part

Bifas : Les parties

Betara ban : Nos pères à nous, nos propres pères

Mbol : Comme

Akobo : Il parle

Akobo aï bia : Il parle avec nous

 Osu (se prononce « OSSOU ») première

Efas Osu : La première partie

Efas Béé : La seconde (deuxième) partie

Zamba Abraham : Le Dieu d’Abraham

Zamba Betara : Le Dieu de nos pères

Efas Lala (se prononce comme il s’écrit) : La troisième partie.

Efas Nyina ; La quatrième partie

Mbol Ya Zamba akobo aï bia anyu Betara ban : Comme Dieu parle avec nous au travers de la bouche de nos grand-parents (parents) / Comme Dieu nous parle par le biais de nos ancêtres (grand-parents).

 Makobo aï wa : Je parle avec toi

Wakobo aï ma : Tu parles avec moi

Akobo aï wa : Il (elle) parle avec toi

Byakobo aï wa : Nous parlons avec toi

Myakobo aï ma : Vous parlez avec moi

Bakobo aï wa : Ils (elles) parlent avec toi.

Mbol Ya Zamba akobo aï bia anyu Abraham aï anyu Beprofet : Comme Dieu nous parle par la bouche d’Abraham et par la bouche des prophètes.

Mbol Ya Zamba akobo aï bia a anyu Mban Moan Woe Oben : Comme Dieu nous parle par la bouche de son fils

 Menga – kom : J’ai arrangé, j’ai construit

 Nganga abui : Merci beaucoup

Ngan abui aï e bod bese benga noan ndzug ne bakom a kalara nyo : Merci beaucoup à toutes les personnes qui ont pris la peine de participer à la fabrique de livre.

 

mathilde009 |
lifestyle |
Le Blogidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien