Ma Nkobo Ewondo

Bienvenue sur mon blog

3 décembre, 2017

Ewondo – Le climat du Cameroun

Climat du Cameroun

 

Deux grandes saisons rythment le climat : 

 

une saison des pluies (d’avril à novembre) et une saison sèche (de novembre à avril).

 

Températures :

 

Yaoundé (centre) : de 17° (en juillet) à 30° (en mars)

 

Douala (littoral) : de 22° (en juillet) à 31° (en février)

 

Garoua (nord) : de 16° (en décembre) à 40° (en avril)

 

Pluviométrie :

 

Yaoundé : de 22 mm (en janvier) à 300 mm (en octobre)

 

hygrométrie : 20 à 92%

 

Douala : de 50 mm (en décembre) à 300 mm ( en septembre)

 

hygrométrie : 75 à 97%

 

Garoua : de 0 mm (décembre-février) à 210 mm (en août)

 

hygrométrie : 10 à 70%

 

En résumé :

 

A Yaoundé, le climat sub-équatorial est légèrement tempéré par l’altitude, même faible (750 m). On note une grande saison sèche (décembre-mars) interrompue par de rares pluies, une petite saison sèche (mai-août) avec quelques pluies orageuses et une grande saison des pluies

 

(août-novembre). La température moyenne est de 24° ; cent cinquante-trois jours de pluie par an ; les écarts de température entre le jour et la nuit peuvent être importants.

 

A Douala, le climat est chaud et humide. La température moyenne est de 26° ; le degré hygrométrique diminue quelque peu dès que l’on s’éloigne de la côte ; la température de nuit est à peu près la même que la température de jour, ce qui rend nécessaires les climatiseurs (plutôt assécheurs d’humidité que réducteurs de température) de novembre à juin. Proche de l’équateur, la nuit et le jour sont sensiblement équivalents à Douala tout au long de l’année, avec un coucher du soleil vers dix-huit heures.

 

1 septembre, 2013

Mayege Ewondo – - Bengele tege nyin fufulu

Classé dans : Abraham,Afidi — ewondo @ 21:10

Bengele tege nyin fufulu :

 Kalara bimvam bi Yesu Kristu, man David, man Abraham. (Efas Bee) : Le livre des ancêtres de Jésus-Christ (Deuxième partie)

 Amvus mekaban ya Babylon, ndo Yekonias anga bye Salathiel, Salathiel abye Zorobabel. Zorobabel abye Abiud, Abiud abye Eliakim, Eliakim abye Azor, Azor abye Sadok, Sadok abye Akim, Akim abye Eliud, Eliud abye Eleazar, Eleazar abye Matthan, Matthan abye Yakob,

Yakob abye Yosef, nnom Maria ; e Maria y’anga bye Yesu, ya baloe na Kristu.

  Ngongo bod te ese enga kwi hm na atarigi abe Abraham akelekwi abe David, ngongo bod awom aï enyi ; atarigi abe David akelekwi a mekaban ya Babylon, ngongo bod awom aï enyi ; atarigi a mekaban ya Babylon akelekwi abe Kristu, ngongo bod awom aï enyi.

 

Ils ne sont pas partis

 Après l’exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel, Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim Éliakim engendra Azor, Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim, Akim engendra Élioud, Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Mattane, Mattane engendra Jacob,

Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie,de laquelle fut engendré Jésus,que l’on appelle Christ (ou Messie).

 Le nombre total des générations est donc : quatorze d’Abraham jusqu’à David, quatorze de David jusqu’à l’exil à Babylone, quatorze de l’exil à Babylone jusqu’au Christ.

20 novembre, 2011

Zamba akobo aï bia a anyu Mban Moan Woe Oben  » Bod Bayege Ewondo »

Anyu ( se prononce « A-NYOU ») : La bouche

Biadzen : Nous cherchons

Madzen : Je cherche

Wadzen : Tu cherches

Adzen : Il (elle) cherche

Miadzen : Vous cherchez

Badzen : Ils (elles) cherchent

Efas (se prononce « AIFASS ») : La partie, une part

Bifas : Les parties

Betara ban : Nos pères à nous, nos propres pères

Mbol : Comme

Akobo : Il parle

Akobo aï bia : Il parle avec nous

 Osu (se prononce « OSSOU ») première

Efas Osu : La première partie

Efas Béé : La seconde (deuxième) partie

Zamba Abraham : Le Dieu d’Abraham

Zamba Betara : Le Dieu de nos pères

Efas Lala (se prononce comme il s’écrit) : La troisième partie.

Efas Nyina ; La quatrième partie

Mbol Ya Zamba akobo aï bia anyu Betara ban : Comme Dieu parle avec nous au travers de la bouche de nos grand-parents (parents) / Comme Dieu nous parle par le biais de nos ancêtres (grand-parents).

 Makobo aï wa : Je parle avec toi

Wakobo aï ma : Tu parles avec moi

Akobo aï wa : Il (elle) parle avec toi

Byakobo aï wa : Nous parlons avec toi

Myakobo aï ma : Vous parlez avec moi

Bakobo aï wa : Ils (elles) parlent avec toi.

Mbol Ya Zamba akobo aï bia anyu Abraham aï anyu Beprofet : Comme Dieu nous parle par la bouche d’Abraham et par la bouche des prophètes.

Mbol Ya Zamba akobo aï bia a anyu Mban Moan Woe Oben : Comme Dieu nous parle par la bouche de son fils

 Menga – kom : J’ai arrangé, j’ai construit

 Nganga abui : Merci beaucoup

Ngan abui aï e bod bese benga noan ndzug ne bakom a kalara nyo : Merci beaucoup à toutes les personnes qui ont pris la peine de participer à la fabrique de livre.

 

mathilde009 |
lifestyle |
Le Blogidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien