Ma Nkobo Ewondo

Bienvenue sur mon blog

4 décembre, 2017

Mayege anlan ewondo – bibuk ya nkoaba

Classé dans : A bo,A lan,abaman,abebe,Abwi,Afrique,apôtres,Asu,Atala,Atebe — ewondo @ 23:51

Anë :                                                                   Il est

Azu (se prononce azou) :                              Il vient

Owondo  :                                                                    L’arachide

Bëbëgë  :                                                                      Regarde

Biyem :                                                                        Les rêves

Makat :                                                                          Je dis

Akat :                                                                                     Il (elle) dit

MvÒm :                                                                        Chanceux

Bënë  :                                                                          Ils sont

Nkol (se prononce  ankol ):                                 La montagne (la colline)

Angayi :                                                       Il voulait

A nkol a si :                                                 En bas de la montagne

Bisë :                                                                                      Tous (toutes)

Mebua  (se prononce Meboa ) :                                    Pauvre

Nsisim  :                                                             L’esprit

Ekoe  (se prononce  Aikouai) :                             La  toux

Ebè  (se prononce    Ibai) :                                  Le  trou

Byem  :                                                        Les choses

Byakat  (se prononce Biakat) :                             Nous disons

Wakat  :                                                               Tu dis

Bakat :                                                                 Ils (elles ) disent

Byakat wa na  :                                             Nous te disons ceci

Bënë mvÒm :                                               Ils sont chanceux (bénis)

Bëbëgë e Byem bisë bi  :                                     Regarde toutes ces choses là.
Bënë mvÒm e ba  bënë  meboa a nsisim  :     Ils sont chanceux (bénis) ceux qui sont pauvres en esprit
Byakat wa na Zamba anë  :                           Nous te disons Dieu est (Nous te disons Dieu existe)
Yesus angayi sus a nkol a si :    Jésus voulait descendre de la montagne

30 mai, 2011

Ma Lan Ewondo : Menga Fudi Afidi Wama Ase Abe Zamba

Classé dans : A lan,Afidi,Ase,Ayege,Binga,Ewondo,Mene,Zamba — ewondo @ 19:10

 

Alodo : Passer

Malodo (se prononce MAALOT) : Je passe

Walodo : Tu passes

Alodo : Il (elle) passe

Byalodo : Nous passons

Minalodo : Vous passez

Myalodo : Ils (elles) passent

Akpelege : Se moquer

Makpelege (se prononce MAKPELEGE) : Je me moque

Wakpelege : Tu te moques

Akpelege : Il (elle) se moque

Byakpelege : Nous nous moquons

Minakpelege : Vous vous moquez

Myakpelege : Ils (elles) se moquent

Azu (se prononce AZOU) : Venir

Bod : Les gens

Nye (se prononce NIE) : Lui

E bod belodo bekpelege nye : « Les gens qui passaient » (Les passants) se moquaient de lui

Mazu : Je viens

Wazu : Tu viens

Azu : Il (elle) vient

Byazu : Nous venons

MinaZu : Vous venez

Bazu : Ils (elles) viennent

Dzoe : Nom

Dzoe Dama : Mon nom

Dzoe Dama A ne Christian: Mon nom est Christian

Azu toban : Rencontrer

MazuToban : Je rencontre

WazuToban : Tu rencontres

AzuToban : Il (elle) rencontre

ByazuToban : Nous rencontrons

MyazuToban : Vous rencontrez

BazuToban : Ils (elles) rencontrent

Bazu toban aï mod : Ils rencontrent un homme (une personne)

Menga kwi : Je suis arrivé

Wangakwi : Tu es arrivé

Angakwi : Il (elle) est arrivé

Bingakwi : Nous sommes arrivés

Mingakwi : Vous êtes arrivés

Benga kwi : Ils sont arrivés

Benga kwi a golgotha : Ils (elles) sont arrivés au Golgotha

A bug (se prononce A bouk) : Détruire

A boé (se prononce A boué) : Casser

Melu (se prononce ME LOU) : Les jours

Ma bug Tempel : Je détruis le temple

Wa bug Tempel : Tu détruis le temple

A bug Tempel : Il (elle) détruit le temple

Bya bug Tempel : Nous détruisons le temple

Mina bug Tempel : Vous détruisez le temple

Ba bug Tempel : Ils (elles) détruisent le temple

Amvus (se prononce AMVOUSS) : Après

Melu Mela : Trois jours

bo na : Wa ya one bug Tempel, odugan nye man lon amvus melu mela, kodege hm wamen, nge one Moan Zamba, suzu a okele hala : en disant : Toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même ! Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix !

——————————————————-

BABOME Yesu A Klos : Ils clouent Jésus sur la croix

Abok bekele aï nye, ndo bazu toban aï mod ya Syrena dzoe na Simon, ndo banod nye na he abege klos Yesu.

Lorsqu’ils sortirent, ils rencontrèrent un homme de Cyrène, appelé Simon, et ils le forcèrent à porter la croix de Jésus.

Akwi benga kwi a golgotha, nala watyan na : Ekokogolo nlo, ndo banyu nye wayn atoa mbamena aï zon.

Arrivés au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne,

Akiege anga kiege, ndo ateb nyu. Abomolo benga bomolo nye a klos, ndo baman kaban biyié bié, benga do abia ete.

Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de fiel ; mais, quand il l’eut goûté, il ne voulut pas boire.

Ndo benga kom etoa, benga nnoni nye. A nlo klos ayob, benga bomolo abam, atoa ntilan na : Yesu nyo, Nkukuma Yuden.

Après l’avoir crucifié, ils se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort, Puis ils s’assirent, et le gardèrent.

Pour indiquer le sujet de sa condamnation, on écrivit au-dessus de sa tête : Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs.

 

Bebe be bod bebè benga be bomo aï nye a klos, enyo a mbo-nnom, enyo mbog a mbo-ngal.

Avec lui furent crucifiés deux brigands, l’un à sa droite, et l’autre à sa gauche.

E bod belodo bekpelege nye, beta fe nye, bemegeze minlo,

Les passants l’injuriaient, et secouaient la tête,

bo na : Wa ya one bug Tempel, odugan nye man lon amvus melu mela, kodege hm wamen, nge one Moan Zamba, suzu a okele hala !

en disant : Toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours, sauve-toi toi-même ! Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix !

Eye fe besan bekalara, mvindi nnam aï befada be nnen bekpelege nye nala, Bo na :

Les principaux sacrificateurs, avec les scribes et les anciens, se moquaient aussi de lui, et disaient :

Abim bod anga nyii, yaki nyii nyemen !

Enye ane Nkukuma Israel, asuzu hm a klos abog di, biyebe nye.

Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même ! S’il est roi d’Israël, qu’il descende de la croix, et nous croirons en lui.

Anga fudi afidi dié ase abe Zamba, Zamba akodege hm nye abog di, nge adin nye, amu anga dzo na : « Mene Moan Zamba ! »

Il s’est confié en Dieu ; que Dieu le délivre maintenant, s’il l’aime. Car il a dit : Je suis Fils de Dieu.

to bebe be bod anga be aï bo a klos ba, bo bekpegele fe nye, dzam deda.

Les brigands, crucifiés avec lui, l’insultaient de la même manière.

Menga Fudi : J’ai mis

Menga Fudi Afidi Wama : J’ai mis ma confiance

Ase (se prononce ASSE) : Toute

Afidi wama ase : Toute ma confiance

Anga fudi afidi dié ase abe Zamba: Il (elle) a mis toute sa confiance en Dieu

Zamba akodege hm nye abog di: Que Dieu le délivre maintenant

Mene Moan Zamba ! : Je suis Fils de Dieu !

31 décembre, 2010

Bya yege Ewondo « Ndo Zamba anga yen na, nala te osë one mben »

Classé dans : A lan,abaman,anlan — ewondo @ 15:51

Nlan Akomo Yob aï Si {Genèse 1. 1-2, 3}

A metari, Zamba anga kom yob aï si.

Hala si Y’abe ki nyeb, etoa he mful mful, tege aï dzom hë mendim, hë dibi dibi, Nsisim Zamba wakë w’ayeb a mendim a yob.

Ndo Zamba azu dzo na : mfié ofiégé ! Mfié onga fié. Amos osu (ou Ossou) nyulu.

Amos béé (ou bai), Zamba nye na : eba yob eyaligi si a yob anë ndil nda. Ndo fo anga bö nala.

Amos lala, Zamba nye na : mendim mekelëg mfa mfag, mfa mbog oligi nkod si, ndo fë lenga bo nala.

Zamba nye na : si efaigi bilog aï bile biawum mekiai, ndo fë lenga bo nala.

Amos nyina nye na : Nlo dzob aï Ngon aï atitié bibo a yob, bikar fié, ndo fë lenga bo nala.

Amos tana, Zamba nye na, kös ebo aman, anon a yob, bifo fe mvon, ndo fé lenga bo nala.

Amos samena, Zamba nye na tsit mekiai mekiai, efo fé, ndo fé lenga bo nala.

Ndo Zamba anga yen na, nala te osë one mben

Ndo fe Zamba azu dzo na : nkoman mod a evegele dzan, avu bia,

afulan aï bia, na adzoe si aï e biem bisë binë etere.

Ndo Zamba azu so kom mod a evegele dzié, akom nye nnom aï ngal, avë bo maa, nye na : foan, mibui fé, midzala si ese, midzoege dzo.

Zamba abebë e biem bisë anga kom, ndo anga yen na, binë eyegan mbem.

Eye yob a*î si binga bondeban na, aï e biem bise bine etere. Ndo Zamba azu so woe amos zamgbala, asala amos te, afubu fë wo asu dié.

________________________________________________________________________________________________________________

 

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.

La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.

Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut.

Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d’avec les ténèbres.

Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour.

Dieu dit : Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux.

Et Dieu fit l’étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue d’avec les eaux qui sont au-dessus de l’étendue. Et cela fut ainsi.

Dieu appela l’étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le second jour.

Dieu dit : Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi.

Dieu appela le sec terre, et il appela l’amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon.

Puis Dieu dit : Que la terre produise de la verdure, de l’herbe portant de la semence, des arbres fruitiers donnant du fruit selon leur espèce et ayant en eux leur semence sur la terre. Et cela fut ainsi.

La terre produisit de la verdure, de l’herbe portant de la semence selon son espèce, et des arbres donnant du fruit et ayant en eux leur semence selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le troisième jour.

Dieu dit : Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit ; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années ;

et qu’ils servent de luminaires dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre. Et cela fut ainsi.

Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour présider au jour, et le plus petit luminaire pour présider à la nuit ; il fit aussi les étoiles.

Dieu les plaça dans l’étendue du ciel, pour éclairer la terre,

pour présider au jour et à la nuit, et pour séparer la lumière d’avec les ténèbres. Dieu vit que cela était bon.

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le quatrième jour.

Dieu dit : Que les eaux produisent en abondance des animaux vivants, et que des oiseaux volent sur la terre vers l’étendue du ciel.

Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants qui se meuvent, et que les eaux produisirent en abondance selon leur espèce ; il créa aussi tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon.

Dieu les bénit, en disant : Soyez féconds, multipliez, et remplissez les eaux des mers ; et que les oiseaux multiplient sur la terre.

Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le cinquième jour.

Dieu dit : Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce, du bétail, des reptiles et des animaux terrestres, selon leur espèce. Et cela fut ainsi.

Dieu fit les animaux de la terre selon leur espèce, le bétail selon son espèce, et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.

Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme.

Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.

Et Dieu dit : Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d’arbre et portant de la semence : ce sera votre nourriture.

Et à tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel, et à tout Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le sixième jour.

ce qui se meut sur la terre, ayant en soi un souffle de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture. Et cela fut ainsi.

14 mai, 2010

Ma lan Ewondo : Fok, Bae, Lae, Nina

Classé dans : A bo,A lan,Ayen,Ewondo,Mya : Vous — ewondo @ 10:13

Bya bo ya : Nous faisons comment ?

Ma bo (se prononce Ma bö): Je fais

Wa bo : Tu fais 

Ma yege anlan Ewondo, fok : J’apprends la langue Ewondo , premièrement

———————————————————–

Wörter und Ausdrücke werden am Freitag Ewondo geschrieben vierzehn Mai Zweitausendzehn : Les mots et phrases sont écrites le vendredi 14 mai 2010.

_________________________________________

Ayen : (le verbe) Voir

Ma yen : Je vois

Wa yen : Tu vois

A yen : Elle (il) voit

Bya yen : Nous voyons

Mya yen : vous voyez

Ba yen : Elles (ils) voient

————————————————————

Ba yege : Ils (elles) apprennent

________________________________________

Ayege : (le verbe) Apprendre

Ma yege (se prononce yegue): J’apprends

Wa yege : Tu apprends

A yege  : Il (elle) apprend

Bya yege : Nous apprenons

Mya yege : Vous apprenez

Ba yege : Ils (elles) apprennent

——————————————————–

Fulensi (se prononce FOULENSI) : le Français (la langue française)A yege Fulensi : Elle apprend le Français (la langue française)

Inglich  : l’Anglais (la langue anglaise)

Mya yege Inglich : Vous apprenez l’Anglais (se prononce comme cela s’écrit INGLISS)

A Lan  : compter, lire

Bya Lan : Nous comptons

__________________________

Les nombres de 1 à 30, ensuite les trentaines

Fok : Un

Bai : Deux

Lae : Trois

Nina : Quatre

Tana : Cinq

Samna : Six

Zamgbal : Sept

Mouom : Huit

Ebul : Neuf

Awom : Dix

Awom a Da : Onze

Awom a Bai : Douze

Awom a Lae : Treize

Awom a Nina : Quatorze

Awom a Tan : Quinze

Awom a Samna : Seize

Awom a Zamgbal : Dix-sept

Awom a Mouom : Dix-huit

Awom Ebul : Dix neuf

MeWom bai : Vingt

————————————-

MeWom bai é Da : Vingt-Un

MeWom bai é Bai : Vingt-Deux

MeWom bai é Lae : Vingt-Trois

MeWom bai é Nina : Vingt-Quatre

MeWom bai é Tan : Vingt-Cinq

MeWom bai é Samna : Vingt-Six

MeWom bai é Zamgbal : Vingt-Sept

MeWom bai é Mouom : Vingt-Huit

MeWom bai é Ebul : Vingt-Neuf

MeWom Lae : Trente

_______________________

Me Wom Nina : Quarante

Me Wom Tan : Cinquante

Me Wom Samna : Soixante

Me Wom Zamgbal : Soixante-Dix

Me Wom Mouom : Quatre-Vingt

Me Wom Ebul : Quatre-Vingt Dix

 

Antet : Cent

Antet é Bai : Deux Cent

 

mathilde009 |
lifestyle |
Le Blogidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien