Ma Nkobo Ewondo

Bienvenue sur mon blog

4 mars, 2012

Ma yege Ewondo – Anga zu me lob (Dieser Text wird am Sonntag, dem vier März zweitausendzwölf geschrieben.)

Classé dans : Non classé — ewondo @ 18:31

Alob : Mordre, Déchirer
Minsanga : Les perles
Kos : le poisson, les poissons
Nyol : Le serpent
Mvu (se prononce MVOU) : le chien, la chienne
Ngoe (se prononce NGOé) : Le cochon, les pourceaux
Mfuban (se prononce MFOUBAN) : pure, propre, sainte

A yaaben : Ouvrir
Mayaa : J’ouvre
Wayaa : Tu ouvres
A yaa : Il ouvre

Mbè (se prononce EMBAI) : la porte
A kud : Frapper, cogner

Makud : Je frappe
Wakud:Tu frappes
Akud : Elle frappe
Biakud, nous frappons
Miakud : Vous frappez
Babud : Ils frappent

Kudan mbè : Frappez à la porte
Ozu Minaa Yaaben : On viendra vous ouvrir

Mazu bee : J’obtiens, On me donnera
Wazu bee : Tu obtiens, tu as obtenu
Azu bee, Il obtient, on lui donnera
Biazu bee : Nous obtenons, on nous donnera
Miazu bee : Vous obtenez, On vous donnera
Bazu bee : Ils obtiendront, Il leur serra donné

Mazu yen : Je trouve, Je verrai
Wazu yen : Tu trouveras
Azu yen : Il(elle) trouvera
Enyo : Celui, quiconque

Dzenan : Cherchez
Madzen : Je cherche
Wadzen : Tu cherches
Adzen : Elle cherche
Biadzen : Nous cherchons
Miadzen : Vous cherchez
Badzen : Ils cherchent

Dzaegan, mizu bele, dzenan, mizu yen, kudan mbè, Ozu mina yaaban. Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.

Anga zu Me lob : Il (elle) est venu(e) me mordre
Anga zu Wo lob : Elle est venue te déchirer
Enga zu mina lob : Ils pourraient venir vous déchirer
A koodo : Piétiner, Fouler aux pieds

Dzaegan : Demandez
Amu (se prononce AMOU) : Parce que
Adzae : Il demande
Amu enyo adzae, akar bi, enyo adzen, akar yen, enyo akud mbè, bakar nye wo yaè.
Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.

Madzae : Je demande
Wadzae : Tu demandes
Adzae : elle (il) demande
Biadzae : Nous demandons
Miadzae : Vous demandez
Badzae : Ils demandent

Mawoa (se prononce MaWOUA) : Je jette
Wawoa : Tu jettes
Awoa : Il(elle) jette
Biawoa : Nous jetons
Miawoa : Vous jetez
Bawoa : Elles (ils) jettent
Za y’abe mina angabo ya na moan adzae nyembanela, angake noan ngok, ave nye ?
Te ==> Négation
Te Mave : Que je ne donne pas

Mave : Je donne
Wave : Tu donnes
Aave : Elle (il) donne
Biave : Nous donnons
Miave : Vous donnez
Bave : Elles (ils) donnent

Te miave mvu e dzom ene mfuban ; te miawoa ngoe minsanga, eza man mia koodo, evenan enga zu mina lob.

Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.

Dzaegan, mizu bele, dzenan, mizu yen, kudan mbè, Ozu mina yaaban. Amu enyo adzae, akar bi, enyo adzen, akar yen, enyo akud mbè, bakar nye wo yaè.

Za y’abe mina angabo ya na moan adzae nyembanela, angake noan ngok, ave nye ?

Nge ki na adzaè nye kos, nyol ndzo ake noan ave nye ? Ndo hm mina ya miabeb minnem ba, mingaman ve boan ban mimbembe mi byem, ngaman aï Esia wan ya yob, eye ane dzam bo tege ve eba badzaè nye mimbembe mi byem ya ?

Antoa na : e dzom watam na e bod behog bebo wa, endzo fe wa obo bo : mvende nyili ! Beprofet a fe bala !

Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.

Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain?

Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent? Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.

Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes.

 

mathilde009 |
lifestyle |
Le Blogidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien