Ma Nkobo Ewondo

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2012

29 janvier, 2012

Wa yege Ewondo – Bilugu nkala Engels Wan

Classé dans : Non classé — ewondo @ 23:16

Wa yege Ewondo : Tu apprends l’Ewondo

Bilugu nkala Engels Wan : Nous faisons attention à notre ange gardien

Asu (se prononce ASSOU) : le visage (la figure)

Asu te : Pour cette raison, c’est pour cette raison

Mayi : Je veux

Wayi : tu veux

Ayi : Il (elle) veut

Biayi : Nous voulons

Miayi : Vous voulez

Bayi : Ils (elles) veulent

Asu te mayi na : C’est pour cette raison que je veux que

Zamba : Dieu

a nga Kobo : Il a parlé

Aï Betara : avec les
anciens, avec les pères (pour pères fondateurs)

 

Efas : La partie

Lala : Troisième

Efas Lala : La
troisième partie

 

Efas Lala. Zamba a nga Kobo aï Betara

 

Me nga Kobo : J’ai
parlé

Wo nga Kobo : Tu as
parlé

A nga Kobo : Il
(elle) a parlé

Bi nga Kobo : Nous
avons parlé

Mi nga Kobo : Vous
avez parlé

Be nga Kobo : Ils
(elles) ont parlé

 

Me nga sö : Je suis
venu

Wo’nga sö : Tu es
venu

A’nga sö : Il (elle)
est venu

Bi’nga sö : Nous
sommes venus

Mi’nga sö : Vous
êtes venus

Be’nga sö : Ils
(elles) sont venus

 

Me nga sö n’a Mazu tsam fulu nnam :
Je suis venu pour détruire l’esprit du peuple.

 

M’azu (se
prononce MAZOU) : Je viens

W’azu : Tu
viens

Azu :
Il (elle) vient

By’azu :
Nous venons

Mi’azu :
Vous venez

B’azu :
Ils (elles) viennent

 

YesusKristus a nga sö n’azu tsam
fulu-nnam.

Jésus Christ est venu esquinter
(détruire) l’esprit du peuple

 

Ye Yesus Kristus a nga sö n’azu
tsam fulu-nnam ?
Est-ce que Jésus Christ est venu esquinter l’esprit du peuple.

 

Okoba :
Auparavant (autrefois)

Menga
Kobo aï betara
 :  J’ai parlé (discuté) avec
les anciens

 

Yesus Kristus a ndziki sö tsam
fulu-nnam, a nga sö n’adzala dzo, anyebe fe dzo. Azu te ndo bi bele
na, bifyal mefulu me nnam aï mfyé Mbembe Foe Yesus Kristus.

 

Zamba a nga Kobo a¨Betara

Zamba a nga kobo a Betara a  anyu be
profet, abui biyon aï abui mezen, ndo a fe a ndem so kobo aï bia
melu ma a nyu Moan woe Emen-

26 janvier, 2012

Ma kobo Ewondo « Mebele abwi mam Y’atili mina »

Classé dans : Esia — ewondo @ 23:05

Ma kobo Ewondo « Mebele abwi mam Y'atili mina » dans Esia Camer260112-133x150J’ai :  Mebele

Abwi (se prononce ABOUI)

 

Mvende Edin :
Les commandements de l’Amour

 

mintag :
heureux, content, joyeux

Bebela : La
vérité

 

Esia (se
prononce Essia) : Le Père, notre Père

Menga tobo sug ya mintag :
J’ai été fort réjoui (ou J’étais heureux)

zen :
Le chemin, la voie

 

bidinan bia bia :  aimions
nous les uns les autres

 

Mebele : J’ai

Wobele : Tu
as

Abele : Il
(elle) a

Bibele :
Nous avons

Mibele :
Vous avez

Bebele :
Ils (elles) ont

 

Esia Wan
(se prononce ESSIA WANN) : Notre père.

 

Edin : Amour

Menga : Je
me suis

Wonga :
Tu es

Ndo a : Maintenant

Menga tobo sug ya mintag eyon menga
tòban aï boan boe behog ya banyin a bebela. 
J’ai
été fort réjoui de trouver de tes enfants qui marchent dans la
vérité.

 

A e zen Esia wan angave bia. :
selon le commandement que
nous avons reçu du Père.(ou Selon le chemin que notre Père nous a
indiqué.

 

Ndo a, etoa dzi, : Et
maintenant,

 

Ndo a, etoa dzi, a Nganti,
afianan bo na se ki mkpaman Mvende engo matil wa, he e mvende osu fo
ya biazu ya biabele atarigi a metari, madzaè wa na bidinan bia bia.

Et
maintenant, ce que je te demande, Kyria, -non comme te prescrivant un
commandement nouveau, mais celui que nous avons eu dès le
commencement, -c’est que nous nous aimions les uns les autres.

 

Edin ene na mod anyin ane memvende
mayi. E mvende osu fo ya minga kae yege atarigi a metari ene na
minyin a edin :

 

Et l’amour consiste à marcher selon
ses commandements. C’est là le commandement dans lequel vous devez
marcher, comme vous l’avez appris dès le commencement.

23 janvier, 2012

Ma Kobo Ewondo «  Menga tobo sug ya mintag eyon menga toban aï boan boe behog ya banyin a bebela »

Classé dans : Non classé — ewondo @ 22:09

Ma, Mvindi mod, abe Nganti ban boan
boe ya madin a bebela :
L’ancien, à Kyria l’élue et à
ses enfants, que j’aime dans la vérité

se ki he ma etam :  et
ce n’est pas moi seul

Tò e bod bese benga yem bebela :
mais aussi tous ceux qui ont connu la vérité

a dzoe bebela :  à
cause de la vérité
(au nom de la vérité)

y’ane etoa abe bia, a ayi fe tòbo
aï bia a nguma ntie enyin, tege ye sug.
 : qui demeure
en nous, et qui sera avec nous pour l’éternité, que la grâce,

Mvam, afu-nnem, mvòè Zamba Esia
fufulu aï Yesu Kristu moan Zamba  a bebela aï edin bitobogo aï
bia. 
: la miséricorde et la paix soient avec vous de
la part de Dieu le Père et de la part de Jésus Christ, le Fils du
Père, dans la vérité et la charité!

Ma til byem be kalara bee Mfufub
Yohanes

Mesugan

Ma, Mvindi mod, abe Nganti ban boan boe
ya madin a bebela se ki he ma etam,

Tò e bod bese benga yem bebela – a
dzoe bebela y’ane etoa abe bia, a ayi fe tòbo aï bia a nguma ntie
enyin, tege ye sug.

Mvam, afu-nnem, mvòè Zamba Esia
fufulu aï Yesu Kristu moan Zamba a bebela aï edin bitobogo aï bia.

———————–

L’ancien, à Kyria l’élue et à ses enfants, que j’aime dans la
vérité, -et ce n’est pas moi seul qui les aime, mais aussi tous
ceux qui ont connu la vérité, – à cause de la vérité qui
demeure en nous, et qui sera avec nous pour l’éternité: que la
grâce, la miséricorde et la paix soient avec vous de la part de
Dieu le Père et de la part de Jésus Christ, le Fils du Père, dans
la vérité et la charité!

J’ai été fort réjoui de trouver de tes enfants qui marchent dans
la vérité, selon le commandement que nous avons reçu du Père.
Et maintenant, ce que je te demande, Kyria, -non comme te
prescrivant un commandement nouveau, mais celui que nous avons eu
dès le commencement, -c’est que nous nous aimions les uns les
autres.
Et l’amour consiste à marcher selon ses commandements. C’est là le
commandement dans lequel vous devez marcher, comme vous l’avez
appris dès le commencement.
Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne
confessent point que Jésus Christ est venu en chair. Celui qui est
tel, c’est le séducteur et l’antéchrist.
Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit
de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense.
Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ
n’a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et
le Fils.
Si quelqu’un vient à vous et n’apporte pas cette doctrine, ne le
recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas: Salut!
car celui qui lui dit: Salut! participe à ses mauvaises oeuvres.
Quoique j’eusse beaucoup de choses à vous écrire, je n’ai pas
voulu le faire avec le papier et l’encre; mais j’espère aller chez
vous, et vous parler de bouche à bouche, afin que notre joie soit
parfaite.
Les enfants de ta soeur l’élue te saluent.

 

Ma Kobo Ewondo « A mvog Tad, Kaman do »

Classé dans : Non classé — ewondo @ 0:59

Mayege An lan Ewondo
« Mfelna bibug bia yen ayie »

 

Betara : les
ancêtres, Nos pères, Nos aïeuls

Se ki betara ban ya nyebe,
betara fo ya nkas abyali, ane mbol bia kar dzo na  » Betara benga ku
nkana ».

Nkas abyali – mbol enyin
ya zu ya kalan a zan nköl avuman.

A bekamba – wake wadzen
a bebuni, tege fô toan yem ane a ne, da ofidigi te ne enga toan yem.

 

Bilanda – anyama ya mod
abege asu nsem wub, nge efadi.

Abadegan a fedegan – a
dan  dan fô

Eban – ngul nlan. A kud
eban oyen.

Eban – mbaman byem
fufulu hom mbog, mbom byem.

Tòn ndan – a kad mod e
dzoe doe bakar wa lon a ekiga, nge a nkul.

Esam-ndzigi – a kuli en
dzam ahe dzan bod feg.

Benge – a tud, dzoe esoa
aï olugu eyon wa bò dzam.

Ndi – afidi.

Taleba – ake a wulu osò
ali one ali, tege fo aï mfi zin

Etui zen – e zen ya ke
ki mfan oyab, emana.

A duman aï mam – abo
mam tege toan ke a bindi a nnem.

Eden – tege aï mfi –
Awu (se prononce AWOU) eden ndzug.

Lan mintuan – ake a
bindi a nnem ete.

Fulu ebomkama – Ake ngam
aï bod boe.

Mimbe (ebul mimbe) –
adzu e dzom osingi

Samela fulu – a va fulu
. – Yag fulu – akom fulu n’enyeb.

Tebega – bebela – mfan
mfan.

Tone – ave ngul amvus.

Ntod : e mod awulu
etam.

Wadan – amiam mendim a
mgol, wge meki.

Akalega – mvit.

Nyanda – atam annem ete

Aku aken – a dzeme aken

Nku aken – e mod a dzeme
aken.

Nkag aken – e mod alig
melu na adzemelë aken

Mkpee aken – efae asu e
mod akpee aken asu ngengan.

Ebin – e mod abe ki yem
dzam y’aken, mfim mfim, tege yem dzom.

Mvon – e mod anyian
n’aku aken, nku aken.

Ngos – e mod akyebe a
nkad eku aken.

 

mathilde009 |
lifestyle |
Le Blogidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien