Ma Nkobo Ewondo

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

26 janvier, 2010

Mebobola Ya Nkod-Nnam : La Tentation (de Jésus) dans le désert = Part two ==> Artikel geschrieben am Dienstag, 26 (sechsundzwanzig) Januar 2010 (zweitausendzehn)

Classé dans : Non classé — ewondo @ 5:08

Mebobola Yesu ya nkod-nnam // La Tentation de Jésus dans le désert

                   Ndo fo Nsisim onga ke ai Yesu a  nkod-nnam ne satan ake nye bobolo. Anga ki bidi a tan memos mewom menyi ai melu mewom menyi, ndo anga tari na awog zie. Ndo mbobolo anga subu a angabbe, nye ai nye na : « Nge one fo moan Zamba, bendege e ngog nyi ne evenan bembanel ». Ndo anga yalan nye na : << Ane Ntilan na mod anyin ki he ai mbanela etam,  anyi fô fe ai ebug ese ya kwi Zamba a anyu>>

                      Alors Jésus fut conduit au désert pour être tenté par le démon.  Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim.  Le tentateur s’approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Mais Jésus répondit : « Il est écrit : Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »
_________________________________

                 Ndo satan anga ke ai nye a Mfufub Edzedzala, abede nye a ndil Tempel ayob, Nye ai nye na : << Nge one fo moan Zamba, Yoege hala, osuman asi, amu ane ntilan na: anga bende bee,gles boe asu doe na : beke bakala wa a mezen moe mese, bayi wa bege ayob, ne obak osz noan wa a akol.>>  Yesu nye ai nye na : << Ane fe ntilan na : Te wa bobolo Nti Zamba woe>>

                  Alors le démon l’emmène à la ville sainte, à Jérusalem, le place au sommet du Temple  et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l’épreuve le Seigneur ton Dieu. »

___________________________________

                Ndo satan abar bed ai nye a mod nkol ayob, aman nye lede bidzoe bise ya si ai duma daban, nye ai nye na : << E byem bise bili mayi wa bya ma ve, nge wakud ma meboan asi, olugu ma.>> Ndo Yesu azu dzoe ai nye na : << A satan, kodogo ma  a mis! Amu ane ntilan na : He Nti Zamba enye ovaa olugu, he nye etam enye ovaa ongeme.

Ndo satan azu nye dzoge.

Beengles beso fô, benga sie nye.

_____________________________________________________________________

                Le démon l’emmène encore sur une très haute montagne et lui fait voir tous les royaumes du monde avec leur gloire. Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si tu te prosternes pour m’adorer. » Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C’est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, et c’est lui seul que tu adoreras. »

Alors le démon le quitte.

Voici que des anges s’approchèrent de lui, et ils le servaient

Mebobola Ya Nkod-Nnam / La Tentation (de Jésus) dans le désert = Part one

Classé dans : Non classé — ewondo @ 4:48

Cool Ma yege Lan Ewondo - J’apprends la langue ewondo

Nnam :   Le pays
N’gola :   La ville
Nkod :  (se prononce enkot) : sec (sécheresse)
 Nkod – Nnam :      Le désert (Le pays sec)
Ane ntilan na  :       Il est écrit (que )
Memos :           Les jours
Melu  :              Les nuits
ai :      (qui signifie)    et
Memos ai Melu :              Les nuits et les jours
Mewom :                  Dix (ou dizaine )

Nnyi :           Quatre
Mewom Menyi  :           Quarante
Ne satan ake nye bobolo :         Que le diable aille le tenter (le provoquer)
Ndo Yesu anga yalan nye na :        Alors Jésus lui répondit

Bidi :            la nourriture

Mawog  :     (se prononce    Ma wok)                 J’ai (J’écoute)  (J’entends)
Mawog  zié  :            J’ai faim
Awog zié  :              Il a faim
Bawog zié :            Ils (elles) ont faim

Ma ki   :            Je refuse
Wa ki   :         Tu refuses
a   ki :             Il (elle) refuse
ba ki  :          Ils (elles) refusent

Menga ki    :               J’avais refusé
Wo nga ki    :            Tu avais refusé
Anga ki :         Il (elle) avait refusé
Benga ki :       Ils (elles) avaient refusé

Anga ki bidi  :       Il avait refusé de manger
Nsisim   :     (se prononce Ansissim)            L’esprit

Anga ki bidi a tan memos mewom menyi ai melu mewom menyi   :     Il avait refusé de manger durant quarante jours et quarante nuits (Il a jeûné quarante jours et quarante nuits )

Ndo anga tari na awog zié :           Alors  il a commençé à avoir faim
Nge one fo moan Zamba :            Si tu es aussi le fils de Dieu
Yoege hala, osuman asi :           Jettes- toi en bas
Amu ane ntilan na  :                Car il est écrit
Anga bende beengles boe asu doe na : beke bakala wa a mezen moe mese, bayi wa bege ayob, ne obak oza non wa a akol :   Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre.

17 janvier, 2010

WIR SIND AUF Sonntag, Januar 17, 2010::: Ma yege anlan Ewondo

Wä-a                  toi

Mä-a                moi

Biä-a                nous

Wa              la main

Mina                    vous

Wolo                 ramasse

Ma wolo             je ramasse

Wa wolo               tu ramasses

Bia wolo                   nous ramassons

Bibuk                 les mots (des phrases)

Mod (se prononce MOTT)               la personne

Bod              les personnes

Besë             tous (toutes)

Mayi               je veux

Wayi               tu veux

Ayi               il (elle) veut

A wu                    la mort

Bod Besë bayi man wu       toute les personnes mourront

(pour signifier qu’elles mourront un jour)

Mon-go                 l’enfant

Bon-go                les enfants

A-nyu                Il (elle) boit

Ma-nyu                   je bois

Wa-nyu                      tu bois

Ofumbi                     l’orange

Ofumbi-biti                  le citron

Ma-nyu ofumbi-biti                je vois du citron

Ebé (se prononce IBË)               le fossé

A-ku ebé               il (elle) tombe dans le fossé)

Ma-yem           je sais (connais)

Menga-yem             j’ai connu

Anga-yem                   il (elle) a connu

Mu (se pronoce mou)          ici

Me-në mu                 je suis ici (ou là)

A-në mu            il est ici

Benë mu           ils (elles) sont ici

Bombo               le moustique

Minga             la femme

Bininga                les femmes

Ma-be-ki bi moni                 je n’ai pas encore reçu l’argent

Ange-ne ki-bi moni             il (elle) n’a pas encore reçu l’argent

N-nom                     le vieux (l a vieille)

7 janvier, 2010

Ma yege Ewondo (J’apprends l’ewondo) – Wir sind Donnerstag, Januar 7, 2010 (zweitausendzehn)

Nlan ou Anlan :    L’histoire

Kup:  le poulet

Nlan Kup:    L’histoire du poulet

Atarigi abog te  (se prononce comme cela est écrit) : Dès ce moment // ou A partir de ce moment


Ndo 
: Alors


Anga tari :
Il commença ou il débuta.

Bikad mam : Le prêche ou l’enseignement des nouvelles

Anga tari na ake abo bikad mam : Il commença à prêcher

Yesus anga tari na ake abo bikad mam : Jésus commença à prêcher,

Nye na : Il disait

Minsem : Les péchés

Singan minsem mian : Repentez-vous

Amu : Car ou Parce que

Ayoan ou Ayon : Le ciel ou les cieux

Amu Ayon ya yob anku so :  car le royaume des cieux est proche.

Nloe ou Anloe : L’appel ou la révélation

Beyege Be osu : Les apôtres ou les disciples


Nloe Beyege be osu : L’appel des apôtres ou l’appel des disciples.

 

mathilde009 |
lifestyle |
Le Blogidien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 1 blog environnement
| Demain le Burundi
| de tout et de rien